Guides de Voyage – Daytours4u http://www.daytours4u.com/fr Astuces de Voyage Fri, 05 Jan 2018 13:12:35 +0000 en-US hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.8 96834684 Semaine à Buenos Aires : 7 choses à faire en 7 jours http://www.daytours4u.com/fr/daytours4u/semaine-a-buenos-aires-chose-a-faire/ Thu, 03 Aug 2017 20:20:53 +0000 http://www.daytours4u.com/fr/?p=3801 L’offre touristique de Buenos Aires est inépuisable et les activités culturelles indénombrables – ce qui explique pourquoi les habitants de la capitale argentine semblent constamment en mouvement ! Cependant, les voyageurs viennent souvent en Argentine pour découvrir Iguazú, Mendoza ou la vaste et impressionnante Patagonie mais ne prévoient dans leur itinéraire de voyage qu’une seule semaine à Buenos [...]

The post Semaine à Buenos Aires : 7 choses à faire en 7 jours appeared first on Daytours4u.

]]>
L’offre touristique de Buenos Aires est inépuisable et les activités culturelles indénombrables – ce qui explique pourquoi les habitants de la capitale argentine semblent constamment en mouvement ! Cependant, les voyageurs viennent souvent en Argentine pour découvrir Iguazú, Mendoza ou la vaste et impressionnante Patagonie mais ne prévoient dans leur itinéraire de voyage qu’une seule semaine à Buenos Aires. Dans cet article, nous allons justement vous proposer 7 choses à faire à Buenos Aires en 7 jours afin que vous puissiez pleinement profiter de l’expérience porteña (adjectif se référant à Buenos Aires).


Lundi à Buenos Aires : Passer l’après-midi dans un café notable

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

Laissez-vous emporter par la magie centenaire des cafés notables de Buenos Aires, comme le Café Tortoni. Photo : Café Tortoni

Vous vous imaginez commander une tasse de café assis au même endroit que Federico García Lorca alors qu’il écrivait un quelconque poème vantant la beauté sud américaine ? Cela est tout à fait possible à Buenos Aires grâce à ses cafés notables, également appelés bars notables. Durant votre semaine à Buenos Aires, vous ne pouvez passer à coté de ces lieux emblématiques de la capitale argentine. En effet, ces lieux sont protégés par le Gouvernement de la Ville de Buenos Aires dû à leur ancienneté, leur architecture et leur importance locale puisque ceux-ci ont été des points de rencontre pour les écrivains, acteurs et politiciens depuis plus de 100 ans. Café Tortoni (Avenida de Mayo 825/29), El Gato Negro (Avenida Corrientes 1669) et La Biela (Avenida Quintana 600) font partie des plus connus.

Astuce de voyage : Bien que vous puissiez choisir de passer l’après-midi dans un seul de ces bars, vous pouvez également réserver un tour des Cafés Notables de Buenos Aires et découvrir au moins cinq de ces sites emblématiques de la ville en une journée.


Mardi à Buenos Aires : Visiter les librairies et les musées de la ville

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

Vous découvrirez certaines des meilleures libraires du monde durant votre semaine à Buenos Aires. Photo : Flickr Cadampol

Vous avez peut-être déjà entendu dire que Buenos Aires était la ville contenant le plus grand nombre de librairies par habitant. C’est pourquoi le mardi matin, prenez un bon petit-déjeuner, enfilez vos chaussures les plus confortables et allez visiter l’Avenida Corrientes. Entre l’Obélisque et l’Avenida Callao, vous trouverez des dizaines de librairies offrant de nombreux livres, empilés sur de grandes tables et des libraires professionnels connaissant tous les détails de chacun de leur produit pourront vous aiguiller et vous aider. Cette première étape littéraire culminera avec El Ateneo Grand Splendid, élue par le journal britannique The Guardian comme étant la deuxième librairie la plus importante du monde et un grand classique de Buenos Aires.

Continuez cette journée culturelle en visitant les musées les plus importants de la ville tels que le Musée National des Beaux Arts, Le Musée d’Art Latino Américain de Buenos Aires ou le Musée Carlos Gardel.

Astuce de voyage : Avec la Visite des Musées de Buenos Aires vous pourrez profiter de chaque minute de votre journée et explorer de fond en comble au moins trois musées en quatre heures. Profitez au maximum de votre semaine à Buenos Aires et apprenez-en plus sur l’art et l’histoire d’Argentine !


Mercredi à Buenos Aires : Déguster un bon Malbec

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

L’une des meilleures choses que vous pouvez faire durant votre semaine à Buenos Aires est de découvrir le Malbec. Photo : Bodega Matervini

Le Malbec Argentin est aussi typique de cette nation sud américaine que l’asado ou le tango, et cela n’a rien d’étrange puisque l’Argentine est le principale producteur mondial de ce cépage. C’est pourquoi vous devriez profiter de votre semaine à Buenos Aires pour prouver les vins des meilleures caves afin de revenir à la maison avec un excellent souvenir. La Dégustation de Vins Joaquín Alberdí est une bonne option pour écouter un professionnel vous raconter l’histoire du Malbec et vous exposer ses caractéristiques alors que vous goûter un excellent Altocedro Reserva ou un Matervini.


Jeudi à Buenos Aires : Parcourir les meilleurs bars de Buenos Aires

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

Profitez d’une superbe tournée des bars un jeudi soir à Buenos Aires. Photo : Buenos Aires Pub Crawl Fan Page

La nuit de Buenos Aires peut satisfaire toutes les attentes : que vous souhaitiez danser jusqu’à l’aube où goûter une bière artisanale assis dans un bar en discutant avec des amis ou en rencontrant de nouvelles personnes, vous trouverez votre bonheur durant votre semaine à Buenos Aires. Palermo et San Telmo sont sans doute les quartiers les plus célèbres si vous souhaitez vous amuser un jeudi soir et la plupart des ses bars et boliches (boîtes de nuit) offrent des réductions jusqu’à 21h ou 22h. Voici deux exemples : l’un des classiques de San Telmo est le bar Gibraltar (Perú 895), reconnu pour la grande variété et la qualité de ses bars à pression. À Palermo, Mundo Bizarro (Serrano 1222) est l’endroit idéal si vous aimez les cocktails et le rock ‘n’ roll puisque ce lieu est décoré selon les années 50.

Astuce de voyage : Si vous souhaitez danser jusqu’au petit matin, ne manquez pas la Tournée des Bars de Buenos Aires qui vous permettra de connaître les meilleures boîtes de nuit de la ville.


Vendredi à Buenos Aires : Aller voir un show de tango

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

Vous ne pouvez pas passer une semaine à Buenos Aires sans profiter d’un spectacle de tango. Photo : Bsas4u

“Le tango est aussi ancien que l’homme / il est né avec la première douleur de l’âme”. Il s’agit de l’un des Trente vers pour sentir le tango écrits par Ricardo Ostuni qui parle de la passion et du sentimentalisme de ce genre musicale typique de l’argentin. Manquer un show de tango à Buenos Aires serait comme ne jamais avoir visité la ville, puisque dans de nombreuses rues piétonnes vous pourrez voir des couples danser, il y a des dizaines de milongas (maisons traditionnelles où vous pouvez voir des spectacles de tango) dans tous les quartiers et les spectacles professionnels abondent. Vous pourrez même y participer pour apprendre les bases de cette danse sensuelle. La Viruta Tango Club (Armenia 1366) est une excellente option pour profiter du show et en faire partie. Le tango est à l’honneur le vendredi à Buenos !

Astuce de voyage : Chaque spectacle est différent et unique. Trouvez celui qui vous convient le mieux durant votre semaine à Buenos Aires grâce à ce guide vous aider à Sélectionner un Show de Tango à Buenos Aires.


Samedi à Buenos Aires : Journée d’asado et de football

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

Visiter le stade de River Plate est une activité intéressante et amusante, et pas seulement pour les fans de football ! Photo : River Plate Museum fan page

Après avoir vécu une introduction de 5 jours à la vie de Buenos Aires, le moment est arrivé pour le plat principal des rituels argentins : l’asado (barbecue) et le football. Préparez votre estomac puisqu’une fois que l’asador aura commencé la préparation, il n’y aura pas de pauses pour votre palais. Fernet avec coca (boisson alcoolisée amer), choripán (sandwich de saucisse) et vacío (viande) accompagnés de salade sera le menu de votre journée qui terminera avec d’excellentes pâtisseries au dulce de leche (confiture de lait) et du maté (herbe infusé comme un thé typique de l’Argentine).

Réservez une partie de votre samedi pour effectuer un Tour des Stades de Football et pour connaître l’histoire de ces temples du sport fétiche de Buenos Aires. Si vous êtes un fanatique de football ou que vous souhaitez vivre l’expérience d’un match de football argentin, vérifiez le calendrier pour voir quelles sont les dates qui coïncident avec votre voyage.


Dimanche à Buenos Aires : Allez à la feria et ramenez des souvenirs

Semaine à Buenos Aires : Bsas4u

À la feria de Mataderos vous pourrez profiter de plats typiques de l’Argentine et de danses traditionnelles. Photo : Bsas4u

Les week-end sont synonymes de fête à Buenos Aires, tout particulièrement lors des célèbres ferias de San Telmo et de Mataderos mais également à Plaza Serrano à Palermo, l’un des places les plus visitées de la ville. Toutes ces ferias (ou foires en français) vous permettront de découvrir de nombreux artisans locaux vous offrant leurs créations et toute sortes de souvenirs que vous pourrez ramener à la maison. Dans la traditionnelle Feria de Mataderos, vous découvrirez la culture rurale de l’Argentine sans quitter la capitale, particulièrement à travers de sa gastronomie et de ses spectacles de danse. La Feria de San Telmo et la Plaza Serranos sont des lieux de rencontre de la jeunesse et est rempli d’artistes talentueux qui vous permettront de terminer de la meilleure des manières votre semaine à Buenos Aires.

. . .

Le charme de Buenos Aires ne déçoit jamais ses visiteurs. La ville est faites pour se promener, déguster de délicieux plats, tomber amoureux du tango et pour avoir des conversations enflammées avec les locaux, qui sont connus pour avoir des débats houleux même sur les sujets les moins polémiques. Profitez de toutes ces choses à Buenos Aires et continuez de parcourir les magnifiques villes d’Argentine et d’Amérique du Sud.

Réservez vos visites et activités à Buenos Aires.

Par : Keilma Rojas, journaliste vénézuélienne spécialisée en culture et actualité. Rédactrice en espagnol pour DayTours4u.
Traduit et adapté au français par Grégory Noël

The post Semaine à Buenos Aires : 7 choses à faire en 7 jours appeared first on Daytours4u.

]]>
3801
Manger à Montevideo : Guide pour déjeuner, dîner, prendre le goûter ou boire un café http://www.daytours4u.com/fr/daytours4u/manger-a-montevideo/ Fri, 02 Jun 2017 17:15:37 +0000 http://www.daytours4u.com/fr/?p=3740 Voici notre guide des meilleurs lieux pour manger à Montevideo dans les quartiers de Ciudad Vieja, Centro, Pocitos et Carrasco. Profitez au mieux de la gastronomie uruguayenne ! La cuisine uruguayenne a été grandement influencée par les cultures espagnole et italienne. Son ingrédient principal est la viande rouge : ce serait un crime de passer [...]

The post Manger à Montevideo : Guide pour déjeuner, dîner, prendre le goûter ou boire un café appeared first on Daytours4u.

]]>
Voici notre guide des meilleurs lieux pour manger à Montevideo dans les quartiers de Ciudad Vieja, Centro, Pocitos et Carrasco. Profitez au mieux de la gastronomie uruguayenne !

La cuisine uruguayenne a été grandement influencée par les cultures espagnole et italienne. Son ingrédient principal est la viande rouge : ce serait un crime de passer par Montevideo sans goûter au moins une fois une parrillada. En revanche, la cuisine uruguayenne n’offre que peu de variété en terme de sauce piquante, mis à part le chimichurri, une sauce habituellement servie lors d’un asado (barbecue uruguayen). Les visiteurs peuvent également goûter le chivito, un sandwich préparé avec une viande très fine agrémentée de laitue, de tomates, d’oeufs et de mayonnaise. On peut également y ajouter du jambon, du fromage et / ou des lardons (le chivito est toujours servi avec des frites). Ce sandwich est proposé dans la plupart des bars citadins, ce qui est en fait une option intéressante si vous souhaitez manger à Montevideo.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Le traditionnel chivito uruguayen peut être servi en assiette ou en sandwich. Source : Zack Marzouck

Pour ce qui est des desserts, vous ne pouvez pas passer à côté du dulce de leche. Vous pouvez en ajoutez à vos crêpes ou en accompagnement pour tout type de dessert. Vous pouvez également en profiter à l’heure du goûter. Vous voudrez sans doute en ramener quelques pots avec vous en souvenir de la douce saveur de la cuisine uruguayenne !


OÙ MANGER À CIUDAD VIEJA & CENTRO

Manger à Montevideo / Uruguay4u

La Rue Piétonne Sarandi est devenu l’épicentre des gourmets à Montevideo. Vous pouvez profiter d’atmosphères diverses et variées dans des restaurants tels que La Fonda / Source : Uruguay4u

Déjeuner dans le centre historique (Ciudad Vieja) de Montevideo est le meilleur moyen pour profiter de la gastronomie uruguayenne tout en découvrant la partie la plus ancienne de la ville. Vous ne pouvez pas passer à côté du Mercado del Puerto (Piedras 237, Marché du Port en français), une visite gastronomique et culturelle dans un bâtiment réhabilité qui était l’ancien marché aux fruits, aux légumes et à la viande entre la deuxième moitié du XIXème siècle et la première moitié du XXème. Cependant, lors de votre visite vous ne devriez y goûter que le Medio y Medio – un mousseux local sucré à base de vin blanc, également vendu dans les supermarchés uruguayens. Si vous souhaitez manger à Montevideo, vous devriez le faire dans un autre endroit de la capitale uruguayenne. Cette partie de la ville est très touristique et elle ne vous offrira donc pas la meilleure relation qualité-prix.

A quelques rues du Marché vous trouverez la Peotonal Sarandí, une rue qui est devenu ces dernières années l’épicentre de toutes les bonnes offres gastronomique pour celles et ceux qui souhaitent manger à Montevideo.

  • À Jacinto (Sarandí 349, à l’angle avec Alzáibar), vous pourrez profiter de la cuisine d’auteur de la chef Lucía Soria (disciple du célèbre cuisinier Francis Mallman) et goûter de délicieux pains fait maison.
  • À Estrecho (Sarandí 460, à l’angle avec Misiones) vous pourrez vous accouder sur le comptoire et admirez les cuisiniers de vos propres yeux alors qu’ils vous préparent une délicieuse salade d’échine ou une crème brûlée.
  • Si vous aller à Sin Pretensiones (Sarandí 366), vous pourrez goûter la cuisiner uruguayenne contemporaine ; ils proposent, par exemple, des esturgeons venant de Río Negro : un délicieux poisson d’origine locale mais qui est cependant assez rare dans les menus uruguayens. Vous pourrez en même temps jeter un coup d’oeil aux antiquités, oeuvres artisanales et autres items champêtres mis en vente.
  • Une autre possibilité dans cette partie de la ville est La Fonda (Pérez Castellano 1422, à l’angle de 25 de Mayo), un restaurant familial avec des prix abordables. Vous pourrez également y voir les cuisiniers à l’oeuvre : un excellent choix si vous souhaitez manger à Montevideo !
  • Cependant, si vous préférez profiter d’un maximum de saveurs en picorant dans une multitude de plats différents, vous devriez aller au Toledo bar de tapas (Cerrito 499, à l’angle de Treinta y Tres).

Pour un déjeuner plus léger ou un pour prendre un café l’après-midi, Santé café & cocina (Cerrito 521) est une excellente option. Nous vous recommandons également le petit bar Centro Cultural de España (Rincón 629), situé au premier étage. Vous y trouverez une cuisine de type méditerranéen et vous pourrez essayer sa spécialité : la tortilla de papas (une sorte d’omelette aux pommes de terre).

Si vous voulez manger à Montevideo et que vous avez une soudaine envie de pizza, vous serez sûrement surpris de voir que dans la plupart des bars de Centro et de Ciudad Vieja, les parts sont carrées. Pour continuer sur le thème de la surprise, essayez le Bar Tasende (Ciudadela 1300) et commandez une pizza al tacho : celle-ci est servie sans sauce tomate et avec des kilos de mozzarella. Cette variante a transformé cet établissement en un classique de Montevideo.

Pour manger un sandwich, allez à Futuro Refuerzos (Ciudadela 1188), vous pourrez y goûter le fameux chivito uruguayen et d’autre combinations originales.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Une Statue de Carlos Gardel, le célèbre chanteur de tango, vous accueilera au Bar Facal, du petit-déjeuner jusqu’au déjeuner / Source : Uruguay4u

Vous pouvez également essayer les churros et le chocolat fait maison du  Bar Facal (18 de Julio 1240, à l’angle avec Yi). Si vous souhaitez manger à Montevideo, cet endroit est l’un des plus célèbres. Il propose des shows de tango, dispose d’une statue de Carlos Gardel, le célèbre chanteur de tango, et vous pourrez également y voir une fontaine de bougies très romantique. L’endroit idéal pour un voyage en amoureux !


OÙ MANGER À POCITOS & PUNTA CARRETAS

En Uruguay, l’heure du dîner est plus tard que dans de nombreux pays puisqu’on y mange entre 21 heures et minuit. Le secret pour tenir aussi tard sans crier famine est le goûter, très important dans la culture uruguayenne (il est appelé merienda). Deux excellents choix pour profiter d’un bon café ou d’un thé complet son Hoy te quiero (Jaime Zudáñez 2601) et La Dulcería (Jaime Zudáñez 2855). Une recommandation ? Un gâteau avec du dulce de leche, comme la torta alfajor ou la milhojas.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Un des meilleurs endroits pour l’heure de la merienda est sans aucun doute la @DulceriaDeXime

Le soir, il y a de nombreuses options pour manger à Montevideo. Si vous souhaitez goûter des plats faits maison mais adapté aux palais gourmet, allez à Tona (Luis Franzini 955), tenu par le chef Hugo Soca. Cependant, si vous souhaitez profiter des meilleurs viandes locales allez plutôt à Uruguaya Natural parilla gourmet (Héctor Miranda 2432) ou La Perdiz (Guipúzcoa 350). Ce dernier termine premier dans les classements de Tripadvisor depuis des années.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Namasté est l’endroit parfait pour les végétariens ou les couples cherchant une atmosphère tranquille et relaxée / Source : Namasté

L’Uruguay n’est pas un pays qui dispose d’une offre très large pour le public végétarien, en général juste des pâtes et de très simples salades. Il y a cependant deux endroits qui sont la preuve qu’un repas sans viande peut être délicieux : Bechamel (Franzini 907) et Namasté (Bvr. Artigas 1176).

Si l’argent n’est pas un problème ou si vous avez quelque chose de spécial à fêter, FOC (Ramon Fernandez 285, à l’angle avec García Cortinas) offre différents menus alors que Tandory (Masini à l’angle avec Libertad), tenu par le chef Gabriel Coquel vous proposera différentes sauces piquantes, épices, curries et autres inventions qui diffèrent de la cuisine locale traditionnelle. De plus, c’est ici que Mick Jagger a choisi de manger à Montevideo lors de sa dernière visite dans la capitale uruguayenne !


OÙ MANGER À CARRASCO

Résidentiel, aristocratique et généralement peu présent dans les circuits touristiques, Carrasco est une excellente option pour manger à Montevideo. Ces dix dernières années, le quartier a évolué en différents bureaux, magasins et locaux commerciaux, la majorité se situant dans sa rue principal, l’avenue Arocena ou dans les rues voisines tels que Rostand, Otera ou Schroeder.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Sofitel Montevideo Carrasco et Spa. Une expérience de haut niveau pour les gourmets / Source : Sofitel

Vous ne pourrez pas passer à côté de l’Hôtel Casino Carrasco, immeuble historique situé entre Arocena et la Rambla (la rue côtière de Montevideo) qui, après avoir été abandonné pendant très longtemps, a été réinauguré en 2013 par la chaîne hôtelière Sofitel. Il s’agit d’un symbole du quartier. Vous pourrez y rentrer par le lobby et y apprécier ses expositions itinérantes d’oeuvres d’art, profiter du casino si vous pensez être en veine, et si votre budget vous le permet, déjeuner ou dîner dans le restaurant 1921, qui mélange la gastronomie française avec la gastronomie locale.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Un établissement sophistiqué pour une délicieuse et romantique soirée sushis / Source : Café Misterio

L’activité constante du quartier a poussé son offre gastronomique à se développer. Cependant, l’établissement préféré des locaux reste le même depuis plus de vingt ans : le Café Misterio (Costa Rica 1700, à l’angle de Rivera). Ce restaurant appartient à Pablo Clerici et Roberto Behrens et est connu pour ses sushis et sa gastronomie très appréciée par les gourmets. Une option moins formelle et plus économique est Chivipizza (Schroeder 6472, entre Arocena et Costa Rica). Il s’agit de l’un des meilleurs endroits de la ville si vous souhaitez goûter le chivito uruguayen.

Manger à Montevideo / Source

Prenez le goûter à la boulangerie La Linda est une excellente option pour passer une après-midi avec des amis ou de la famille / Source : La Linda

Comme mentionné précédemment, la merienda (le goûter) est l’un des repas favoris des uruguayens. Nous vous recommandons donc le salon de thé Lavender (Divina Comedia 2014), il s’agit d’un lieu idéal pour vous essayer à la merienda en buvant un thé ou de l’eau aromatisée accompagné d’une généreuse portion de cheesecake ou de gâteau à la carotte. La boulangerie La Linda (Potosí 1666) et la cafétéria Credo Café (Rambla República de México 5493) sont également une excellente option si vous avez un petit creux entre 17 et 19h. Ce dernier vous propose un brunch et propose une activité intéressante : le Credo Store. Il s’agit d’une boutique qui offre des vêtements de la marque Credo, tels que des tee-shirts, des chemises, des chapeaux et des gants en cuir fabriqués en Uruguay. Le magasin propose également des accessoires générales pour les motards et les amoureux de sport en plein air.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Le Credo Café est un excellent choix si vous souhaitez manger à Montevideo l’après-midi / Source : Credo Café


RECOMMANDATIONS

  • En Uruguay, il y a 4 repas par jour : le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter (ou merienda) et le dîner. Cependant, le petit-déjeuner est généralement le plus léger (du maté, du thé ou du café avec des tartines) et s’effectue généralement à la maison. Par conséquent, vous ne trouverez que peu de lieux offrant une option intéressante pour manger à Montevideo à l’heure du petit-déjeuner.
  • Le déjeuner a généralement lieu entre 12h30 et 15h. Dans l’intérieur du pays, les bureaux et les commerces réalisent une pause de deux heures pour faire la sieste. Ce repas y est aussi important que le dîner, mais à Montevideo et dans les autres grandes villes du pays, le déjeuner a tendance à devenir de plus en plus léger.
  • Centro et Ciudad Vieja sont principalement actifs du lundi au vendredi durant la journée ; en effet, la plupart des bureaux sont situés dans cette partie de la ville. Pour cette raison, de nombreux bars et restaurants de cette zone n’ouvre que le temps de midi. En revanche, dans la zone de Pocitos et Punta Carretas, vous trouverez de nombreux restaurants qui n’ouvrent que les soirs, puisque c’est à ce moment de la journée qu’affluent les clients.

OÙ MANGER À MONTEVIDEO : CARNET D’ADRESSES

Mercado del Puerto. Piedras 237. Les locaux à l’intérieur de l’immeuble n’ouvrent que le temps de midi. Ceux à l’extérieur sont également ouverts le soir.

Jacinto. Sarandí 34 à l’angle d’Alzáibar. Tél. : (+598) 2915 2731. Lundi de 9h à 18h, mardi à samedi de 9h à minuit. Fermé le dimanche.

Estrecho. Sarandí 460, Tél. (+598) 2915 6107), lundi à vendredi de 12 à 16h. Fermé le week-end.

Sin Pretensiones. Sarandí 366, Tél. (+598) 2916 9972, lundi à vendredi de 9h30 à 18h30. Fermé le week-end.

La Fonda. Pérez Castellano 1422, à l’angle de 25 de Mayo, Tél. (+598) 2917 1559, jeudi à dimanche, de 12h à 23h.

Toledo bar de tapas. Cerrito 499 à l’angle de Treinta y Tres, Tél. (+598) 2915 3006, lundi à vendredi de 12h à 16h30. Fermé le week-end.

Santé café & cocina. Cerrito 521, Tél. (+598) 2914 5632, lundi à vendredi de 10h à 19h, samedi de 11h à 15h. Fermé le dimanche.

Cafétéria du Centro Cultural de España. Rincón 629, Tél. (+598) 2915 2250 int. 110, du lundi au vendredi de 9h à 19h, samedi de 9h à 17h. Fermé le dimanche.

Bar Tasende. Ciudadela 1300, Tél. (+598) 2900 2970, lundi à viernes de 9h30 jusqu’à après minuit. Fermé le dimanche.

Futuro Refuerzos. Ciudadela 1188, Tél. (+598) 2902 5991, de mardi à samedi de midi jusqu’à minuit. Changement d’adresse prévu. Nouvelle adresse non communiquée pour le moment.

Bar Facal. 18 de Julio 1249 à l’angle de Yi, Tél. (+598) 2908 7741, lundi à jeudi de 8h à 1h du matin, vendredi et samedi de 8h à 3h du matin, dimanche de 8h à minuit.

Hoy te quiero. Jaime Zudáñez 2601, Tél. (+598) 2712 3356, mardi à samedi de 9h à minuit, dimanche et lundi de midi à 20h.

La Dulcería. Jaime Zudáñez 2855, Tél. (+598) 2710 8010, lundi à vendredi de 8h à 20h, samedi de 10h à 20h. Fermé le dimanche.

Tona. Luis Franzini 955, Tél. (+598) 2712 7628, mardi à samedi de 20h30 à 23h30. Fermé le dimanche et le lundi.

Uruguay Natural parrilla gourmet. Héctor Miranda 2432, Tél. (+598) 2710 3608, mardi à samedi de 12h à 15h30 et de 20h à minuit. Seulement ouvert le temps de midi le dimanche et fermé le lundi.

La Perdiz. Guipúzcoa 350, Tél. (+598) 2711 8963, lundi à dimanche de 12h à 16h et de 19h30 à 00h30.

Bechamel. Franzini 907, Tél. (+598) 2716 3030, lundi à vendredi de 20h à 23h, samedi de 12h30 à 15h30 et de 20h à 23h30. Seulement le temps de midi le dimanche.

Namasté. Bvr. Artigas 1176, Tél. (+598) 2709 5554, lundi et mardi de 12h à 15h30, mercredi à samedi de 12h à 15h30 et de 20h30 à 00h30. Fermé le dimanche.

FOC. Ramon Fernandez 285 à l’angle de García Cortinas, Tél. (+598) 91 654 227, mardi de 20h à minuit, mercredi à samedi de 12h à 16h et de 20h à minuit. Fermé le dimanche et le lundi.

Tandory. Masini à l’angle de Libertad, Tél. (+598) 2709 6616, lundi à vendredi de 12h30 à 15h et de 20h à 23h. Seulement ouvert le soir le samedi, fermé le dimanche.

Café Misterio. Costa Rica 1700 à l’angle de Rivera, Tél. (+598) 2601 8765, lundi à samedi de 12h à 17h et de 20h à 1h30. Fermé le dimanche.

Chivipizza. À Carrasco à Schroeder 6472, Tél. (+598) 2600 6161, seulement ouvert le soir le lundi de 20h à minuit, le mardi et le mercredi de 12h à 15h40 et de 20h à minuit, jeudi vendredi et samedi de 12h à 15h40 et de 20h à 1h, dimanche de 12h à 15h40 et de 20h à minuit.

Réservez vos tours et activités en Uruguay avec Uruguay4u.

Par Carina Fossati, Uruguayenne, journaliste et auteur de Hills to Heels / Traduit au français par Grégory Noël

The post Manger à Montevideo : Guide pour déjeuner, dîner, prendre le goûter ou boire un café appeared first on Daytours4u.

]]>
3740
4 superclasicos sud américains à ne pas manquer http://www.daytours4u.com/fr/daytours4u/4-superclasicos-sud-americains-ne-pas-manquer/ Wed, 05 Apr 2017 16:36:08 +0000 http://www.daytours4u.com/fr/?p=3653 Si vous souhaitez vous immerger complètement dans l’un des aspects les plus excitants de la culture sud américaine, vivez l’expérience de football sud américaine. Si vous aimez le tourisme sportif, êtes un fan de football ou vous définissez comme un touriste curieux et enthousiaste à l’idée de découvrir l’essence même des pays que vous visitez, [...]

The post 4 superclasicos sud américains à ne pas manquer appeared first on Daytours4u.

]]>
Si vous souhaitez vous immerger complètement dans l’un des aspects les plus excitants de la culture sud américaine, vivez l’expérience de football sud américaine. Si vous aimez le tourisme sportif, êtes un fan de football ou vous définissez comme un touriste curieux et enthousiaste à l’idée de découvrir l’essence même des pays que vous visitez, cet article est pour vous.

Découvrez les superclasicos sud américains (clubs uniquement) que vous ne pouvez pas vous permettre de louper durant votre voyage, les dates des prochains matchs et quelques astuces utiles afin d’aller fêter au stade avec les « hinchas » (fan de football sud américains).

Superclasico Boca – River (Argentine)

Superclasicos sud américains / Bsas4u

Le Superclasico Boca – River se jouera le 14 Mai 2017 à la Bombonera / Source


Le Superclasico argentin – l’un des plus célèbres dans le monde entier – est le match entre le Club Atlético Boca Junios et le Club Atlético River Plate. Boca joue à « La Bombonera » et a réussi de nombreux exploits depuis sa création : entre autres, le records d’années consécutives passées en première division et 66 titres officiels, nationaux et internationaux. Le stade de River, quant à lui, s’appelle « El Monumental » est le plus gros d’Argentine. River a gagné 63 titres officiels est le club qui a gagné le plus de titre de la Première Division argentine.

L’origine de la rivalité entre Boca et River remonte au début du vingtième siècle, les deux clubs ayant été créés dans le même quartier de Buenos Aires : « La Boca ». Cette proximité les a transformé en de grands rivaux et ce superclasico est devenu une expérience unique. Ce match est si populaire que The Telegraph – en May 2016 – lui a donné la première place du top 25 des clasicos les plus importants au monde.

Le superclasico Boca vs River se jouent même en été, lors du « Torneo de Verano » (Tournoi d’été) à Mar del Plata, là où les argentins vont traditionnellement passer leurs vacances. Survivre un été entier sans football est impossible.

 

Astuce de voyage : En Argentine, assister à un match de football est toujours un peu compliqué, surtout à la Bombonera. Acheter vos entrées et l’entrée et la sortie du stade peuvent être parfois difficiles si vous n’êtes pas habitués.

Le prochain match Boca – River est le dimanche 14 mai 2017 à la Bombonera.
Réservez vos entrées pour le Superclasico Boca vs River avec Bsas4u

Superclasico Nacional – Peñarol (Uruguay)

Superclasico sud américains Nacional Penarol / Uruguay4u

Le superclasico uruguayen se jouera ce mercredi 5 avril / Source


Le superclasico uruguayen est le match entre le Club Nacional de Football et le Club Atlético Peñarol. Si vous allez au Gran Parque Central, le stade de Nacional, et au Campeón del Siglo, stade de Peñarol, vous découvrirez une fête pleine de couleurs, de chants et d’euphorie. Nacional a gagné 155 titres nationaux et internationaux et Peñarol a été élu le Meilleur Club Continental du XXème siècle en Amérique du Sud par la IFFHS (International Federation of Football History & Statistics).

La rivalité entre ces deux équipes extraordinaires a vu le jour lorsqu’ils ont été fondé à la fin du XIXème siècle. La majorité des joueurs entrant à Peñarol était des immigrés anglais alors que les joueurs de Nacional étaient des créoles (nés en Amérique du Sud). Ce superclasico est considéré la rivalité la plus ancienne du monde – en dehors du Royaume-Uni – et se joue généralement dans l’imposant Estadio Centenario, un lieu chargé d’histoire puisque c’est là qu’est célébré la première Coupe du Monde en 1930.

Au jour d’aujourd’hui, 528 clasicos ont été joué et Peñarol est en tête.

Astuce de voyage : Si vous êtes étranger, nous vous conseillons de réserver un tour de football organisé, avec entrées et transport au stade compris. De cette manière vous serez guidé par une entreprise local, en cas de problème. De plus, cela vous facilitera le trajet jusqu’au Centenario.

Prochain match : Nacional – Peñarol mercredi 5 avril 2017 à l’Estadio Centenario.
Achetez vos entrées pour les matchs de football à Montevideo ici – Uruguay4u

Fla-Flu ou Flamengo – Fluminense (Rio de Jaineiro Brésil)

Superclasicos sud américains Fla-Flu / Rdj4u

Chaque clasico est un événement immense et coloré / Source


Fla-Flu est le surnom donné au clasico de Rio de Janeiro. Clube de Regatas do Flamengo et le Fluminense Football Club sont les équipes traditionnelles de Rio de Janeiro. Chaque match est un véritable événement national et, à chaque clasico, les  « hinchas » ressentent la même émotion que si ce match est le dernier, le plus important ou même la finale de la Coupe du Monde.

La rivalité entre Flamengo et Fluminense est née en 1911 lorsque quelque joueurs de ce dernier l’ont abandonné pour aller à Flamengo. Cependant, certains experts du football brésilien affirment que cette rivalité est avant tout une rivalité entre deux classes sociale. Fluminense est catalogué comme un club de la haute société alors que les fans de Flamengo sont considérés comme faisant partie de la classe populaire.

Le clasico Fla-Flu s’ait joué le 2 avril et s’est soldé par un match nul 1-1.
Réserve ici tes entrées pour une véritable expérience de football à Rio de Janeiro / Rdj4u

Atlético Nacional – Millonarios (Colombie)

Superclasico sud américains clasico de Bogota / Colombia4u

Le clasico de Bogota est un spectacle footballistique et plein de couleurs / Source


De tous les superclasicos sud américains décrits précédemment, celuie ntre l’Azul & Blanco Millonarios Fútbol Club S. A. et l’Atlético Nacional S. A. est le plus récent. Les autres datent de la fin du XIXème siècle ou du début du XXème mais la rivalité entre Millonarios et Nacional a commencé dans les années 1980.

L’antagonisme a commencé avec Ricardo « Chico » Pérez, qui a signé à Millonarios, puis, quelques jours plus tard, à Nacional. Cela a été l’événement déclencheur de la rivalité, mais c’est la qualité des deux équipes sur la « cancha » (terrain) qui a transformé ce match en un des superclasicos sud américains. Pour l’instant, Millonarios a gagné 102 clasicos et Nacional 75, il y a eu 75 matchs nuls.

Prochain match : Nacional – Millonarios, Vendredi 7 avril 2017 dans l’Estadio El Campín de Bogotá.
Réservez des tours et activités à Bogota avec Colombia4u

Astuces de voyage pour assister à des superclasicos sud américains

  • Achetez vos entrées auprès d’agences recensées ou prenez un package comprenant le transport et un guide auprès d’une agence de tourisme. Cela vous reviendra certes plus cher, mais c’est le seul moyen de vous assurer que vous pourrez voir le match en toute sécurité, sans avoir à vous inquiéter.
  • Apportez des vêtements confortables et laissez chez vous tous les accessoires inutiles. Vous pouvez prendre un appareil photo, mais assurez-vous qu’il soit petit afin de passer inaperçu.
  • Y aller avec un groupe est toujours mieux. D’abord, parce que le principe même d’un clasico est de faire la fête entre amis, mais également pour des raisons de sécurité. En y allant en groupe, vous pouvez veiller les uns sur les autres et être plus organisés au moment d’entrer ou de sortir du stade.
  • Chaque clasico de football est une fête, gardez donc un comportement fair-play et sportif afin d’éviter tout type de violence. Même si les célèbres « barras bravas » (groupe de supporters d’organisée d’Amérique Latine) sont présents, tout le monde vient pour trinquer et participer à cet incroyable spectacle tout en évitant les confrontations. Faites les fête, chanter, profitez de l’euphorie des superclasicos sud américains.

Découvrez le calendrier du football 2017 en Amérique du Sud ici !

. . .

Soyez le protagoniste principal de la passion du football sud américaine en allant aux stades des clubs les plus importants du continent. Avec Rdj4u, Bsas4u, Uruguay4u et Colombia4u vous êtes à un click de toute l’information nécessaire pour profiter de cette expérience. Une équipe d’experts est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Vous n’avez plus d’excuses, réalisez vos rêves en voyageant à travers l’Amérique du Sud.

Par : Keilma Roja, journaliste vénézuélienne spécialisée dans la culture et l’actualité. Rédactrice en espagnol pour Daytours4u / Traduit au français par Grégory Noël

The post 4 superclasicos sud américains à ne pas manquer appeared first on Daytours4u.

]]>
3653
Le Guide Complet Pour Se Déplacer en Colombie http://www.daytours4u.com/fr/colombia4u/se-deplacer-en-colombie/ Wed, 28 Sep 2016 11:00:14 +0000 http://daytours4u.com/fr/?p=3149 Consultez notre guide Le Guide Complet Pour Se Déplacer En Colombie afin d´explorer tous les coins et recoins de cette merveille d´Amérique du Sud.

The post Le Guide Complet Pour Se Déplacer en Colombie appeared first on Daytours4u.

]]>
Se déplacer en Colombie n’est pas chose aisée, car il ne s’agit pas d’ un petit pays. Classée 26ème superficie mondiale, ce territoire s’étend du Pacifique jusqu’à la Côte des Caraïbes, avec la chaîne de montagnes des Andes et la jungle amazonienne entre les deux. Une diversité et une taille qui font prendre conscience aux voyageurs des grandes distances entre les différents lieux. Autre difficulté: les terrains montagneux et tropicaux.

Pour  planifier au mieux votre itinéraire colombien, prenez bien en compte tous ces éléments.  Afin de vous aider à parcourir cette magnifique terre d’Amérique du Sud, voici un guide complet qui vous aidera à la visiter en toute sécurité.

Les distances entre les multiples destinations en Colombie sont conséquentes / Source

Les distances entre les multiples destinations en Colombie sont conséquentes / Source


 

Les bons plans pour se déplacer en Colombie

VOYAGER EN AVION

Si vous avez prévu d’effectuer un long voyage au sein du pays, de Bogota à la Côte des Caraïbes par exemple, dans ce cas l’avion est la meilleure option pour se déplacer en Colombie. La forte concurrence entre les différentes lignes aériennes nationales a fait baisser les prix. Vous pouvez désormais trouver des vols pour des prix presques semblables à ceux d’un trajet en bus. Parmi les multiples possibilités: le transporteur national Avianca, la compagnie régionale Satena, Copa (basée à Panama), EasyFly -dont les tarifs sont particulièrement bas-, LAN Colombia et VivaColombia.

Si vous avez prévu d’effectuer un long voyage au sein du pays, de Bogota à la Côte des Caraïbes par exemple, dans ce cas l’avion est la meilleure option pour se déplacer en Colombie. La forte concurrence entre les différentes lignes aériennes nationales a fait baisser les prix. Vous pouvez désormais trouver des vols pour des prix presques semblables à ceux d’un trajet en bus. Parmi les multiples possibilités: le transporteur national Avianca, la compagnie régionale Satena, Copa (basée à Panama), EasyFly -dont les tarifs sont particulièrement bas-, LAN Colombia et VivaColombia.

CONSEILS

Si vous choisissez VivaColombia, vous devrez vous enregistrer en ligne au moins 4 heures avant le départ. Sinon vous devrez payer des frais supplémentaires. Faites également attention à votre nombre de bagages. Au-delà d’une certaine limite, un supplément pourrait vous être imposé. Sachez également que certaines compagnies n’acceptent pas les cartes de crédit internationales lors du paiement en ligne.

Précision utile: la plupart des aéroports disposent d’un personnel sachant parler anglais.

La compagnie Avianca propose de nombreux vols permettant de se déplacer en Colombie / Photo: Daytours4u

La compagnie Avianca propose de nombreux vols permettant de se déplacer en Colombie / Photo: Daytours4u


 

VOYAGER EN BUS

Un voyage en bus est l’option la moins coûteuse pour se déplacer en Colombie. Cependant, elle n’est pas la plus rapide. Pour vous donner une idée, un trajet Bogotá-Carthagène dure environ 23 heures.

La qualité du service varie en fonction de la compagnie. Privilégiez celles renommées comme Expreso Brasilia, Rapid Ochoa, Expreso Bolivariano, Copetran et Berlinas del Fonce. Normalement, vous n’avez pas besoin de réserver longtemps à l’avance.

Le bus le plus emblématique de la Colombie est le chiva. Coloré en bois, utilisé pour les transports publics, il est le plus populaire de tous, car il vous donnera l’occasion de participer à une Fête Chiva.

CONSEILS

Si vous effectuez votre réservation à l’arrêt de bus, ne vous laissez pas aborder par les personnes cherchant à vous vendre des billets. Ignorez les et maintenez votre confiance à la compagnie que vous avez choisie.

Pendant les longues routes, l’air conditionné tourne généralement à plein régime. Munissez vous donc de vêtements chauds ou d’une couverture. Par ailleurs, les autres voyageurs ne s’assoient pas toujours aux places qui leurs sont attribuées. Il est donc recommandé de se rendre tôt au terminal pour éviter les mauvaises surprises. Les bus longue distance sont confortables, avec des sièges spacieux, des toilettes et du wifi. Enfin, lorsque votre bagage est pris en charge, un billet vous est fourni. Gardez-le afin de pouvoir récupérer ensuite vos affaires.

Le chiva est à la fois un transport routier et un bus festif / Source

Le chiva est à la fois un transport routier et un bus festif / Source


 

CONDUIRE EN COLOMBIE

Une autre option pour se déplacer en Colombie est de conduire vous-même. Cependant, louer une voiture est assez cher et les routes sont dangereuses, avec de nombreux travaux routiers et des coulées de boues lorsqu’il pleut. Réfléchissez bien donc bien à cette alternative. Evitez les zones rurales et favorisez les routes nationales. Il est également préférable de conduire de jour. Bien que la Colombie soit plus sûre qu’avant, des incidents impliquants des cartels de drogue existent toujours.

CONSEILS

Vous n’avez pas besoin d’un permis international pour conduire en Colombie. Celui de votre pays suffira. Si vous vous dirigez vers le Triangle du Café, ou vers toute autre région montagneuse, le véhicule le plus adapté est une Jeep Willys. Ce fidèle 4×4 est le meilleur moyen de parcourir les collines et les vallées.

TRANSPORTS DANS LES VILLES

Chaque ville possède son propre réseau de transports. Par exemple: le bus Transmilenio à Bogotá et le Metrocable à Medellin. Vous pouvez également faire appel aux taxis. Sachez toutefois que ces derniers fonctionnent différemment en fonction des villes. A Bogotá, ceux-ci utilisent des compteurs calculant le coût en fonction du trajet. Mais à Medellin, les taxis ne disposent pas de cet outil. Vous devrez donc négocier le prix avec le chauffeur.

Jeep Willys: le mode de transport le plus répandu dans le Triangle du Café / Source

Jeep Willys: le mode de transport le plus répandu dans le Triangle du Café / Source


 

CONSEILS

Les crimes de taxi sont un gros problème à Bogotá et dans le reste de la Colombie. Afin de le contourner, faites toujours appel à une compagnie ayant une bonne réputation, plutôt que de prendre le premier venu dans la rue. Encore plus la nuit.

Si votre niveau d’espagnol n’est pas très élevé, et/ou que vous préférez utiliser la technologie, vous pouvez utiliser des applications permettant de faire appel à des taxis. Easy Taxi, Tappsi ou Uber sont particulièrement recommandées.

Si vous avez un bon contact avec un conducteur, essayez de négocier avec lui un service personnalisé. Ainsi, vous pourrez compter sur une personne de confiance, prête à vous déposer où vous voudrez quand vous le souhaiterez.

Le Metrocable de Medellin est un excellent moyen d’observer la ville / Source

Le Metrocable de Medellin est un excellent moyen d’observer la ville / Source


 

Pour se déplacer en Colombie, la meilleure alternative dépend en grande partie de votre temps et de votre budget. Le site Undertrail est un bon moyen de comparer les prix des compagnies aériennes et des compagnies de bus. Vous pourrez ainsi opter pour le meilleur rapport temps/coût.

Une fois que vous aurez tout organisé, il sera temps de planifier vos activités. Visitez notre site pour consulter les meilleurs tours en Colombie !

The post Le Guide Complet Pour Se Déplacer en Colombie appeared first on Daytours4u.

]]>
3149
Guide des plages de l’Uruguay, Cabo Polonio http://www.daytours4u.com/fr/uruguay4u/plages-de-luruguay-cabo-polonio/ Mon, 08 Aug 2016 13:14:31 +0000 http://bsas4u.com/blog/fr/?p=861 Cabo Polonio: Un magnifique village perdu dans la nature uruguayenne Troisième étape de notre guide des plages de l’Uruguay, Cabo Polonio. Dans ce village, on est tout de suite frappé par l’isolement qui vous donne une sensation d’être « hors du monde »  (aucune route n’y va directement, pour y accéder, il vous faudra prendre un Bus [...]

The post Guide des plages de l’Uruguay, Cabo Polonio appeared first on Daytours4u.

]]>
Cabo Polonio: Un magnifique village perdu dans la nature uruguayenne

Troisième étape de notre guide des plages de l’Uruguay, Cabo Polonio. Dans ce village, on est tout de suite frappé par l’isolement qui vous donne une sensation d’être « hors du monde »  (aucune route n’y va directement, pour y accéder, il vous faudra prendre un Bus 4×4 ou y aller à la force des jambes). Sans eau courante ni électricité, cette bourgade a attiré de nombreux hippies et expatriés recherchant un lieu hors du temps en plein nature.

Situé au cœur de la réserve naturelle portant le même nom, Cabo Polonio est l’un des lieux les plus atypiques de la côte. Ce village de pêcheurs,  appuyé sur un promontoire rocheux où une colonie de lions de mer s’est installée est constitué d’une colline où ont poussé un  ensemble de maisonnettes bariolées. Maintenant que ce lieu a été placé en tant que réserve naturelle protégé, plus aucune construction n’est autorisée, ce qui fait de ce lieu la retraite  parfaite pour des vacances de détente au milieu d’une nature sauvage.

phare cabo polonio 2Le phare de Cabo Polonio, photo via

La pêche des lions de mer:

Comme le village de la Pedrera, le village de Cabo Polonio est intiment lié aux naufragés qui ont peuplé sa côte. Jusqu’à la construction de son phare en 1881, des nombreux navires ayant pour cap Buenos Aires ou Montevideo s’échouaient sur ses côtes, trompés par les récifs formés par les Islas de Torres. Suite à la construction du phare, des pêcheurs se sont installés, dont certains se dédicaçaient uniquement  à la pêche des lions de mer. Ce n’est qu’à partir decus années 60 que les premiers hippies se sont aventurés sur ses côtes et ont commencé à construire des petites cabanes faces à la mer. L’arrivée de plus en plus importante de visiteurs à partir du début des années 2000 a fait prendre conscience au gouvernement uruguayen de la nécessité de protéger ce village et de classer ce site comme réserve naturelle protégée en 2009.

Lion de mer cabo Polonio 2Les fameux lions de mer, photo via

Que faire à Cabo Polonio – Guide Pratique 

Cabo Polonio est l’un des plus beaux et atypiques villages côtiers d’Uruguay, la plupart des activités sont « natures » et vous pourrez à la fois profiter de la plage, de la détente inhérente au lieu et à l’observation de sa faune.

Il y a deux plages à Cabo Polonio, la playa sur, la plus belle, est particulièrement adaptée à la pratique du surf (possibilité d’en louer un sur place). Nous vous recommandons aussi le bar situé sur la plage, on y sert d’excellentes caipirinhas. La playa la calavera, de l’autre côté du village est plus calme et l’eau y est un peu plus chaude.

vue de la playa sur cabo polonio 2Vue de la playa sur de Cabo Polonio, photo via

La grande particularité de Cabo Plonio vient de sa colonie de lions de mers qui ont investi les roches situés sous le phare ainsi que les îles attenantes.  Depuis les roches, vous pourrez ainsi observer, de très près une véritable profusion de ces animaux. Les eaux poissonneuses de ces rivages attirent aussi d’autres animaux marins. Lors de notre passage, nous avons aussi pu apercevoir des dauphins (assez communs dans cette région).

Comme à la Paloma, nous vous conseillons de monter sur le phare de Cabo Polonio (escalier raide sur 40 mètres !) vous jouirez ainsi d’un excellent point de vue sur ses alentours et les îles formant les récifs d’Isla de la torres.

Vue des récifs du phare de Cabo Polonio 2Les récifs entourant Cabo Polonio, photo via

 

Le soir aussi la magie emplie ce lieu. L’absence d’électricité empêche toute pollution lumineuse à plusieurs kilomètres à la ronde, ce qui fait que Cabo Polonio dispose du plus beau ciel du littoral Uruguayen. Les jours sans lune, on distingue parfaitement la voie lactée.

Où se loger ?

Pour réellement profiter de ce lieu, nous vous conseillerons de louer une maison pour vivre comme les locaux, maison à louer via ce site: lien. Les prix varient du simple au triple en fonction de la saison. Sur place il y a également quelques hostels qui offrent un niveau de confort sommaire et deux auberges / hôtels offrant le meilleur niveau de confort. Attention, il est désormais strictement interdit de camper à Cabo Plonio, le seul camping est situé au début de la route menant au village.cabane typique de cabo POlonioCabane typique de Cabo Polonio, photo via

Où sortir ?

La plupart des activités nocturnes se déroulent sur la plage, souvent les tambours sont de sortie. Il y a quelques restaurants donnant sur la plage de la calavera qui offrent poissons et coquillages d’une très bonne qualité.

Comment y accéder:

Le début de l’aventure !

En Voiture : L’entrée à Cabo Polonio se situe au kilomètre 264,5 de la route 10 du département de Rocha (à 45 kilomètres de la Paloma). De là il vous faudra laisser votre voiture pour emprunter l’un des 4×4 bus qui vos emmènera au village en longeant des forêts de Pins et gravissant des dunes pendant une petite demi-heure. Accrochez-vous, ça remue !

En bus : Depuis le terminal de tres cruces à Montevideo trois entreprises vous emmènent à l’entrée de Cabo Polonio : Ruta del Sol, Cot et Cynsa-Nuñez. Si vous partez de la Paloma ou La Pedrera, Ruta Del Sol vous permettra d’effectuer la liaison. Il faudra ensuite prendre le 4×4 ou marcher sur environ 8km.

The post Guide des plages de l’Uruguay, Cabo Polonio appeared first on Daytours4u.

]]>
861
Guide des plages de l’Uruguay, Punta del Diablo http://www.daytours4u.com/fr/uruguay4u/plages-de-luruguay-punta-del-diablo/ Thu, 07 Jul 2016 13:55:35 +0000 http://bsas4u.com/blog/fr/?p=884 Punta del diablo: pas si diabolique que ça Dernière étape de notre guide des plages de l’Uruguay, Punta del Diablo. Autrefois petit village de pêcheur isolé, Punta del Diablo s’est aujourd’hui transformée en l’une des stations balnéaires les plus fréquentées d’Uruguay. La particularité de Punta Del Diablo vient de ses deux collines qui permettent que [...]

The post Guide des plages de l’Uruguay, Punta del Diablo appeared first on Daytours4u.

]]>
Punta del diablo: pas si diabolique que ça

Dernière étape de notre guide des plages de l’Uruguay, Punta del Diablo. Autrefois petit village de pêcheur isolé, Punta del Diablo s’est aujourd’hui transformée en l’une des stations balnéaires les plus fréquentées d’Uruguay. La particularité de Punta Del Diablo vient de ses deux collines qui permettent que la plupart des cabanes et hôtels colorés garde une vue sur la mer tout en empêchant l’effet d’étouffement d’un village trop plat. Malgré sa taille, importante pour la côte de Rocha, Punta del Diablo reste un lieu où il fait bon vivre, et où les activités de journée et nocturnes sont nombreuses. Ses plages aux formations granitiques comptent parmi les plus belles de la côte. Calme de Mars à Décembre, Punta del Diablo est très souvent bondée durant la période estivale, nous vous conseillons de réserver hostels ou locations en avance, il arrive  que tout affiche complet plusieurs semaines avant.

Punta 1Bienvenue à Punta del Diablo, photo via

Petit village de pêcheur est devenu grand

Jusque dans les années 60, Punta del diablo était un petit village de pêcheurs isolé. Ses habitants s’étaient lancés à l’aventure d’une pêche singulière dans la région : la pêche artisanale du requin. Vidé, séché puis salé sur des étendoirs en  bois, sa viande permettait une confortable subsistance aux artisans de la baie du Diablo. L’activité touristique a réellement commencé à la fin des années 1960 avec la construction d’une route d’accès aux villages. La beauté naturelle du site, la typicité du village et l’étendue des plages ont suffit pour convertir Punta Del diablo en une des stations balnéaires les plus célèbres de la côte ! La pêche fait toujours partie des traditions de Punta del Diablo, on peut encore observer le ballet de nombreuses barques de pêcheurs, aux cales remplies de poissons qui s’échouent sur la côte pour venir vendre le fruit de leur labeur.

barqueBarque de pêcheur à Punta del Diablo, photo via

Que faire à Punta Del Diablo – Guide des plages de l’Uruguay

Trois plages permettront de régaler tous les vacanciers en quête de soleil :

La plage de los botes est la plus traditionnelle. D’une forme de demi-cercle et à l’abri de la houle, c’est la plage privilégiée des familles. C’est également sur cette plage que vous retrouverez les barques de pêche.

Playa del rivero : L’une des plus belles plages d’Uruguay, c’est la plage qui se trouve juste après la plage de los botes. En continuant à marcher le long de cette plage vous atteindrez le parc naturel de Santa Teresa. A L’intérieur de ce parc vous pourrez également visiter une forteresse du 18ème siècle construite par la couronne espagnole. Il faudra cependant vous enregistrez auprès des militaires qui s’occupent de l’administration de ce parc naturel.

La playa de la viuda est la plus longue (4,5 kilomètres !). C’est la plage privilégiée par les surfeurs car elle offre les meilleures conditions. Vous trouverez également quelques bars le long de celle-ci.

plage puntaLa plage de la viuda, photo via

Pour les amateurs d’écotourisme, vous trouverez non loin de Punta del diablo la Laguna Negra, elle y concentre près de 150 espèces d’oiseau, 30 reptiles et 27 mammifères. On lui a donné ce nom, car, à l’intérieur de cette réserve d’eau douce, une particule bloque les rayons du soleil ce qui lui donne cette teinte noire tout au long de l’année.

Où se loger ?

L’offre de logements est abondante à Punta del Diablo. Vous trouverez plusieurs hotels, hostels et campings. Vous pouvez également louer une maisonnette ou un bungalow via ce site: http://www.portaldeldiablo.com.uy/es/alojamientos. Les prix varient du simple au triple en fonction des périodes de l’année. Si vous souhaitez vous y rendre en fin Décembre ou en Janvier, il vous faudra souvent réserver plusieurs semaines à l’avance pour être sûrs de trouver le logement qui vous plaît.

Vue collineVue depuis les collines de Punta del Diablo, photo via

Où sortir ?

L’offre de bars et restaurants est très importante à Punta Del Diablo. Les restaurants près du port servent majoritairement des plats de poissons ou de fruits de mers. Mais vous trouverez également très facilement pizzas et burgers. La proximité avec le Brésil et ses citrons verts rend la caipirinha très accessible, un must après une longue journée de plage. Une grande boîte de nuit se trouve dans les extérieurs de la ville, c’est d’ailleurs grâce aux nombreuses activités proposées la nuit que Punta Del Diablo attire autant de jeunes argentins et brésiliens en vacances.

Comment y accéder :

En voiture : Depuis Rocha, continuez sur la route 9 en direction du Brésil, l’entrée du village se trouve au kilomètre 298. Depuis Valizas et Cabo Polonio, comptez une quarantaine de kilomètres.

En bus : depuis tres cruces à Montevideo, trois compagnies vous mèneront à Punta del Diablo : rutas del Sol, Cynsa et Cot. Le terminal de bus est un peu éloigné du centre ville, environ 1,5 kilomètres, mais des navettes sont disponibles.

The post Guide des plages de l’Uruguay, Punta del Diablo appeared first on Daytours4u.

]]>
1039
Les 10 Meilleures Attractions de Santa Marta http://www.daytours4u.com/fr/colombia4u/les-10-santa-marta/ Fri, 10 Jul 2015 19:48:31 +0000 http://daytours4u.com/fr/?p=1402 Visitez Santa Marta,une des villes les plus célèbres de la côte des Caraïbes en Colombie. Bien que la ville n’ait pas autant de lieux d’intérêt à offrir que Cartagena par exemple, Santa Marta  est un noyau de l’eco-tourisme avec ses alentours naturels des plus spectaculaires. Pour vous aider dans vos plans de voyage en Colombie, nous [...]

The post Les 10 Meilleures Attractions de Santa Marta appeared first on Daytours4u.

]]>
Visitez Santa Marta,une des villes les plus célèbres de la côte des Caraïbes en Colombie. Bien que la ville n’ait pas autant de lieux d’intérêt à offrir que Cartagena par exemple, Santa Marta  est un noyau de l’eco-tourisme avec ses alentours naturels des plus spectaculaires.

Pour vous aider dans vos plans de voyage en Colombie, nous vous avons choisis, les 10 meilleures attractions de Santa Marta .

Parque nacional Tayrona / Colombia4u

parque tayrona / source

1. Visiter le Parc National Tayrona

Le Parc National Naturel de Tayorona est sans aucun doute la meilleure attraction de Santa Marta. Cette région protégée comprend la biodiversité  de la Sierra Nevada, des plages magnifiques, des forêts vierges ainsi que des vestiges archéologiques. Visitez le  Parc Tayrona avec un Tour.

2. Faire de la plongée à Taganga

Taganga est un petit village pécheur situé a quelques minutes de Santa Marta et pas loin du Parc National de Tayrona. Le village est aussi connu pour être un spot de plongée sous marine et d’ailleurs l’un des spots de plongée certifiés les moins cher au monde que vous soyez débutant ou professionnel. La plupart des chemins sous marins vous emmèneront au Parc National Tayrona et sa grande diversité de vie marine.

3. Bronzer sur la Plage Blanca

Prenez vous une journée tranquille pour aller à la Plage Blanca – une magnifique plage accessible en bateau. Un Tour à Plaga Blanca inclut un arrêt à l’aquarium Rodadero où vous pourrez en apprendre plus sur la faune sous-marine de la côte colombienne.

4. Dîner et prendre un verre au Parc des Amoureux

Cette place centrale de la ville est toute proche des monuments historiques de Santa Marta. Vous pourrez découvrir une multitude de restaurants, bars et discothèques. La journée est  idéale pour y aller déjeuner après avoir explorez le quartier historique, le soir c’est aussi un bon spot pour y aller manger, prendre un verre en regardant les passants et apprécier la vie nocturne.

Bon Rafraîchissement | Colombia4u

Après une journée de bronzette sous le soleil colombien, rien de mieux qu’un bon rafraîchissement  / Source

5. Fiesta à El Rodadero

Le Quartier d’ El Rodadero n’est pas seulement connu pour ses plages, la vie nocturne y est particulièrement animée. La plage est toujours aussi vivante la nuit avec des petits concerts sauvages, des vendeurs, des fêtes et apéritifs. Vous découvrirez aussi un bon nombre de bar et de discothèques.

6. Cuisine de rue à Santa Marta

Vous trouverez à Santa Marta un bon nombre de stands pour manger. Que vous ayez un petit budget ou une envie de tester la cuisine locale, n’oubliez pas de goûter au ceviche, au homard et autre fruits de mer mais aussi au jus de fruits tropicaux, au riz au coco et aux bananes plantain frites. L’ Avenue Bastidas est un bon endroit pour aller dîner dans un restaurant ou prendre un plat dans un stand.

7. Observer les oiseaux à El Dorado

La Réserve El Dorado est un endroit parfait pour observer les oiseaux participant à la conservation de écosystème et à la protection de espèces d’oiseaux protégées. La réserve offre un bon nombre d’hébergements et de tours guidés.

8. Minca dans la Sierra Nevada

Située au nord de Santa Marta dans la Sierra Nevada se trouve le petit village de Minca. Vous pourrez y trouver la plantation de café La Victoria, des randonnées, des chutes d’eau pour y nager et de magnifiques paysages. Allez y pour la journée ou passez y plus de temps en réservant un hostel traditionnel.

Minca | Colombia4u

Le Village Montagnard de Minca est parfait pour y randonner, observer les oiseaux et se sentir en osmose avec la nature / Source

9. Visitez Quinta de San Pedro Alejandrino

Quinta de San Pedro Alejandrino est une quinta (hacienda) célèbre pour être le lieu ou Simon Bolivar a fini ses jours. Aujourd’hui  son joli domaine est devenu un musée et un lieu d’intérêt historique.

10. Randonner dans la jungle pour y trouver la Cité Perdue

La Ciudad Perdida, ou la Cité Perdue est un site d’anciennes ruines plus vieux encore que le Machu Picchu. Situé dans les montagnes de la Sierra Nevada à côté de Santa Marta, l’unique moyen d’arriver aux ruines est de participer à une randonnée de 5 jours à travers la jungle. Seulement quatre tours opérateurs proposent  cette randonnée. Impossible d’y aller par ses propres moyens.

Ne perdez pas l’occasion découvrir ce paradis naturel.
Réservez vos tours à Santa Marta avec Colombia4u. 

Par: Nicole Eberhard / Adaptation: Ronan Delsaut

The post Les 10 Meilleures Attractions de Santa Marta appeared first on Daytours4u.

]]>
1402
La Paloma, Guide des plages de l’Uruguay http://www.daytours4u.com/fr/uruguay4u/guide-des-plages-de-luruguay/ Fri, 26 Jun 2015 15:40:44 +0000 http://bsas4u.com/blog/fr/?p=836  La Paloma : première station balnéaire du département de la Rocha En arrivant à Buenos Aires sans grandes connaissances, on pense souvent que l’on pourra passer l’ensemble de son été à la plage, dans une eau cristalline et dégustant un cocktail rafraîchissant. Du fait de la présence du rio de la Plata, il n’en est [...]

The post La Paloma, Guide des plages de l’Uruguay appeared first on Daytours4u.

]]>
 La Paloma : première station balnéaire du département de la Rocha

En arrivant à Buenos Aires sans grandes connaissances, on pense souvent que l’on pourra passer l’ensemble de son été à la plage, dans une eau cristalline et dégustant un cocktail rafraîchissant.

Du fait de la présence du rio de la Plata, il n’en est rien, rares sont les courageux à oser se baigner dans ses eaux et la majorité des plages proches de Buenos Aires est bondée et offre une eau de couleur brune. Pour trouver les plages de vos rêves, la meilleure option est de mettre le cap sur le département de la Rocha en Uruguay (il faut prendre un bateau de Buenos Aires à Colonia ou Montevideo puis un bus qui vous amènera jusqu’au département de la Rocha : environ 400 km depuis Colonia). Dans cette série d’articles, nous vous ferons découvrir notre guide des plages de l’uruguay avec la découverte de cinq villages (La Paloma, La Pedrera, Cabo Polonio, Valizas et Punta del Diablo).

Arrivée à la Paloma:

Que l’on se sent heureux d’arriver à la Paloma ! Après plusieures longues heures passées dans le bus, on ne pense qu’à une seule chose, ressentir l’air marin et voir enfin les longues vagues des côtes uruguayennes. Première station balnéaire du département de la Rocha, la Paloma allie plages magnifiques et grandes possibilités de sorties nocturnes et est, de ce fait privilégiée par les jeunes. Ressemblant aux côtes atlantiques, les amateurs de surf et de sports nautiques seront conquis !

à la sortie du bus à la palomaA la sortie du bus en arrivant sur les plages de La Paloma, photo via

La Paloma (Colombe) pourquoi ?

La Paloma était déjà présente sur les routes maritimes des colonies au XVIème siècle, son nom (Colombe) aurait été donné par d’anciens navigateurs, en particulier des pêcheurs, qui, depuis la haute mer, trouvaient que sa côte avait la forme de cet animal.  La construction de son phare en 1874 l’a placé parmi les stations balnéaires les plus importantes de la côte et assurait une sécurité relative aux marins croisant au large, qui avaient été nombreux, jusqu’alors, à s’échouer sur les récifs jouxtant ses côtes. Aujourd’hui, elle est une des destinations majeures de l’ouest de l’Uruguay.

vue du phareVue du phare de la Paloma, photo via

 

Que faire à La Paloma – Guide-

Surf PalomaLa Paloma possède des plages parfaites pour la pratique du surf, photo via

 

Ce sont bien ses plages qui caractérisent la Paloma et il y en a pour tous les goûts ! Grâce aux différentes orientations / profondeurs / expositions qu’elles offrent vous pour pratiquer aussi bien le surf, le kite surf, le windsurf que la farniente. On trouve également  des terrains de volley sur et vous pourrez également pratiquer la pêche ou le ramassage de coquillages.

 

Nous vous conseillons de monter au phare de la Paloma, où vous pourrez profiter d’une vue panoramique su toute sa baie et apercevoir sa voisine (le Pedrera : prochain article).

 

Proche de la Paloma, la laguna de rocha vous permet d’apercevoir de nombreux oiseaux (mouettes, cormorans, flamands roses, hérons…) qui sont attirés par ses eaux riches en poissons et mollusques.

 

Durant les mois d’août à Novembre, il est fréquent d’observer des baleines franches venues du sud, lors de leur migration annuelle.

 

baleine franche

Baleine franche, photo via

 

Bons plans et Astuces:

Où se loger:

 La Paloma compte une grande variété de logement,  la ville offre ainsi plusieurs hôtels de 2 ou 3 étoiles. Vous pouvez également louer des bungalows, cabanes ou appartements. Pour les plus petits budgets, La Paloma a aussi plusieurs vastes campings situés vers l’extérieur de la ville. On se sent tout de suite en Uruguay, on compte une parrilla par emplacement de camping ! Vous pouvez effectuer toutes vos réservations via ce site : http://www.portaldelapaloma.com.uy/

Où sortir:

Les options sont nombreuses à la Paloma, on trouve en centre ville plusieurs bars, plusieurs centres culturels et quelques boîtes de nuit.  Le long de la rue principale vous trouverez également de nombreux restaurants.

En bref: On vous recommande cette destination si vous êtes à la fois en recherche de plages magnifiques mais aussi d’activités pour vos soirées !

Comment y accéder:

En voiture: La Paloma se situe à 240 kilomètes de Montevideo, à 160 kilomètres de Chuy et à 100 kilomètres de Punta del Este. Pour y accéder depuis Montevideo, il faut prendre la route 9 jusqu’à Rocha puis prendre la route 15 qui vous emmènera directement au centre de ce village.

En bus: Depuis le terminal de tres cruces à Montevide trois entreprises vous emmènent à la Paloma : Ruta del Sol ,Cot et Cynsa-Nuñez. Lors des périodes estivales de nombreux bus partent dans la journée, pour consulter les horaires, rendez-vous sur ce site : http://www.trescruces.com.uy/boleterias/

Depuis Buenos Aires: Prendre le ferry (buquebus ou Colonia express). Buquebus desserre à la fois Colonia et Montevideo.

plage palomaEn espérant vous apercevoir très vite sur ses plages ! photo via

The post La Paloma, Guide des plages de l’Uruguay appeared first on Daytours4u.

]]>
836
La Pedrera, Guide des plages de l’Uruguay http://www.daytours4u.com/fr/uruguay4u/la-pedrera-guide-des-plages-de-luruguay/ Fri, 26 Jun 2015 15:40:44 +0000 http://bsas4u.com/blog/fr/?p=852 La Pedrera: un petit bout de paradis sur la côte Uruguayenne Pour la suite de notre guide des plages de l’Uruguay, nous nous rendons à la Pedrera ! Le Pedrera est la petite soeur de la Paloma, de dimension plus modeste, elle est également plus exclusive et se voit privilégiée par les familles et les [...]

The post La Pedrera, Guide des plages de l’Uruguay appeared first on Daytours4u.

]]>
La Pedrera: un petit bout de paradis sur la côte Uruguayenne

Pour la suite de notre guide des plages de l’Uruguay, nous nous rendons à la Pedrera ! Le Pedrera est la petite soeur de la Paloma, de dimension plus modeste, elle est également plus exclusive et se voit privilégiée par les familles et les couples en vacances. Le village s’articule autour d’une formation rocheuse (assez rare sur cette côté uruguayenne)  et est entouré de deux magnifiques plages sauvages  (celle del Barco, plus adaptée à la pratique du surf  et celle del Desplayado, parfaite pour les familles avec des enfants grâce à ses conditions plus calmes). Cette petite colline offre un point de vue unique sur les alentours et un excellent observatoire pour les baleines lors de la migration hivernale. Si vous souhaitez passer des vacances en toute détente au bord de la plage, ce lieu est fait pour vous !

parasolsConsultez notre guide des plages d’Uruguay, photo via

Un village de naufragés:

Comme ces nombreux villages de la côte de Rocha, l’histoire de la Pedrera a été marqué par les naufrages. C’est d’ailleurs son promontoire rocheux bordé de récifs qui donne tout ce charme à ce village de carte postal. Sur la plage del barco vous pouvez par exemple encore voir les restes de la proue du navire chinois Cathay 8 qui s’est échoué sur ces côtés en 1977.

épaveVue de la proue de cathay 8  sur la plage del Barco, photo via

récifs pedrera

Les récifs de La Pedrera, photo via

Que faire à la Pedrera – Guide Pratique-

Les plages de la Pedrera sont parmi les plus belles d’Uruguay et forment l’attraction principale de cette station balnéaire. Ses plages de sable blanc entourées de roches aux formes capricieuses offrent un véritable paradis pour les baigneurs et les surfeurs.

plage desplayadoLa plage du Desplayado, une des meilleures plages d’Uruguay, photo via

Il y a deux plages à la Pedrera : El Desplayado est plus adaptée pour les familles qui apprécieront sa grande étendue de sable blanc et son plus faible courant. Dans l’après-midi, la présence d’un vent thermique ravira les pratiquants de Windsurf et Kitesurf. Prévoyez de la crème solaire, en plein été, ça tape !

La plage de El Barco est plus adaptée pour la pratique du surf. Pour les courageux, vous pouvez aussi rejoindre la Paloma à pied en longeant la plage (une quinzaine de kilomètres).

Où se loger ?

Les prix à la Pedrera sont légèrement plus élevés qu’à la Paloma. Durant la haute saison, comptez environ 10 à 15 dollars par personne et par nuit en camping. Vous trouverez des hostels entre 15 et 20 dollars. Pour les hôtels, comptez environ de 100 à 250 dollars par nuit.

Via ce site : http://www.portaldelapaloma.com.uy/es/alojamientos/la-pedrera vous trouverez quelques maisons à louer.

village pedreraLa vue depuis le village, photo via

Où sortir ?

Il n’y a pas de nombreuses options de sorties à la Paloma, il n’existe qu’une route asphaltée (la route principale atour de laquelle se trouve la majorité des restaurants). Le soir en période estivale, la majorité de ces restaurants sont pleins mais attendez-vous à plus de tranquillité en hiver. Si vous souhaitez boire un verre avant ou après votre repas, il y a aussi deux bars le long de cette route. Comme sur toute cette côte uruguayenne, les prix sont assez chers (entre 10 et 30 euros par personne). Pour les budgets plus serrés, vous trouverez plusieurs supers marchés, qui restent la meilleure alternative.

La plus grande activité de l’année est le carnaval de la Pedrera. Durant ces quelques jours de Février des milliers de jeunes fêtards se rendent au carnaval le plus connu de la côte de la Rocha. Si vous souhaitez passer des vacances en famille, nous vous déconseillons de vous y rendre à ces dates mais si vous souhaitez faire la fête, nous ne pouvons que vous le recommander.

Comment y accéder:

En voiture : La Pedrera est la seconde station balnéaire du département de rocha, situé à 230 kilomètres de Montevideo et à seulement 18 kilomètres de La Paloma. Depuis Rocha il vous faudra prendre la route 15 puis, avant l’arrivée à la Pedrera, emprunter la route 10 et la suivre sur une quinzaine de kilomètres

En Bus : depuis le terminal de tres cruces à Montevideo trois entreprises vous emmènent à la Pedrera : Ruta del Sol, Cot et Cynsa-Nuñe ; lors des périodes estivales de nombreux bus partent dans la journée. Si vous partez depuis La Paloma, ces mêmes compagnies assurent la liaison. depuis tres cruces, vous trouverez les horaires sur ce site : http://www.trescruces.com.uy/boleterias/

The post La Pedrera, Guide des plages de l’Uruguay appeared first on Daytours4u.

]]>
852
Guide des plages de l’Uruguay, Valizas http://www.daytours4u.com/fr/uruguay4u/guide-des-plages-de-luruguay-valizas/ Fri, 26 Jun 2015 15:40:44 +0000 http://bsas4u.com/blog/fr/?p=873 Valizas, ancien village de pirates aujourd’hui peuplé de hippies suite de notre Guide des plages de l’Uruguay à Valizas. Encore une perle le long de cette côte océanique. Situé au milieu des dunes et des plages de sable blanc, le petit village de Valizas, constitué de maisonnettes et traversé de routes en terre reste l’un [...]

The post Guide des plages de l’Uruguay, Valizas appeared first on Daytours4u.

]]>
Valizas, ancien village de pirates aujourd’hui peuplé de hippies

suite de notre Guide des plages de l’Uruguay à Valizas. Encore une perle le long de cette côte océanique. Situé au milieu des dunes et des plages de sable blanc, le petit village de Valizas, constitué de maisonnettes et traversé de routes en terre reste l’un des plus naturels et rustiques de la côte. Toute proche de sa voisine Cabo Polonio, cette petite bourgade de pêcheurs, jouxtée par la rivière portant le même nom allie plages magnifiques du côté de la mer, et champs traditionnels de l’autre. Autrefois habité par quelques pêcheurs, il est aujourd’hui une destination privilégiée des jeunes argentins et brésiliens attirés par ses prix plus attractifs et souhaitant se ressourcer sur l’immensité de ses plages et dunes. A quelques encablures, dominant le village, la dune du cerro Vista (60 mètres) est un lieu de ballade privilégié.

plage et dunesPlages et dunes à Valizas, photo via

Etienne Moreau le pirate:

Certaines légendes racontent qu’au 18ème siècle, la côte de Valizas était une base arrière de pirates. Le navigateur français Etienne Moreau l’utilisait ainsi pour commercialiser du cuir de contrebande avec des tribus indigènes avant de se faire tuer par les troupes espagnoles en 1720. Sa population a gonflé au 19ème siècle, majoritairement par des naufragés qui se sont retrouvés échoués sur ses côtes, trompés par les récifs du « trident du diable ». Village de pêcheurs isolé jusqu’au début des années 1950, l’activité touristique s’est réellement développée à partir des années 1980 avec également récemment l’arrivée des babas de Cabo Polonio attirés par les prix mois exclusifs de Valizas. Dans ce village l’une des blagues préférées est de parler de Caro Polonio (Caro : cher) pour se plaindre des prix pratiqués chez leur proche voisin.

Valizas 2013L’arrière pays de Valizas, photo via

Que faire à Valizas ?

Les activités y sont nombreuses ! La plupart d’entre elles sont tournées autour de la mer et de la nature. Du village, la sensation océanique est omniprésente et sa vaste plage vous permettra de trouver un endroit tranquille pour votre serviette. Vous pouvez aussi y pratiquer le surf, une école est ouverte pendant la période estivale.

plage 2L’immensité de la plage de Valizas, photo via

L’une des attractions principales de Valizas est l’ensemble de dunes de sable la séparant de sa voisine Cabo Polonio. Pour arriver à ces grandes dunes, il faut marcher le long de la plage puis traverser la rivière. Cette traversée se fait soit à pied si l’eau est basse, soit en bateau pour quelques pesos. Ne vous y aventurez pas si vous voyez que l’eau est trop haute, le courant peut y être fort ! Le point le plus haut est le cerro de Buena Vista, vous pourrez y pratiquer le sandboard (à louer au préalable) et vous pourrez profiter de l’une des plus belles vues de la région.

 

traversée du désertLa traversée du désert de Valizas à Cabo Polonio, photo via

L’embouchure de la rivière de Valizas est un excellent lieu pour la pêche, si vous revenez bredouilles, une barque de pêcheurs vend une partie de sa pêche tous les jours vers 17h.

pêcheursLe déchargement de la barque de pêcheurs, photo via

Enfin certaines excursions en bateau sont proposées pour remonter la rivière et atteindre la lagune de Castillos où elle prend sa source 5 km plus haut.

Où se loger ?

Ici peu d’hôtels luxueux mais davantage d’offres rustiques. Cependant, l’offre des campings est abondante, vérifiez avant de vous lancer qu’ils possèdent douches, ombres et parrillas. Certains, comme le lucky propose même une cuisine partagée. Il y a aussi quelques auberges de jeunesse dont une nouvellement réaménagée au bord de la plage. Quelques maisons sont aussi à louer à la semaine.

CabanesVous trouverez plusieures cabanes le long de la plage, photo via

Où sortir ?

Vous trouverez quelques bars et restaurants le long de l’avenue principale donnant sur la plage. Certains soirs quelques concerts en live ou soirées sont organisés. Le reste du temps l’ambiance est assurée par les hippies du coin, qui, après avoir fait le tour de la rue principale mettent le cap sur la plage et assurant l’ambiance de la soirée grâce aux rythmiques de leurs tambores !

Comment y accéder:

En voiture : Encore cette fameuse route 10 ! Depuis Cabo Polonio, il faut continuer sur cette route pour bifurquer à droite au kilomètre 271. Depuis cette bifurcation, continuez sur trois kilomètres sur la route en terre, vous arriverez directement dans le centre du village.

En Bus : Depuis Montevideo ou les villages de la côte de rocha, nous vous conseillons de vous y rendre avec Ruta del Sol, la compagnie la plus active sur cette portion de la route. Elle vous mènera directement à la gare routière située au centre du village.

The post Guide des plages de l’Uruguay, Valizas appeared first on Daytours4u.

]]>
1038