Itinéraire d’une française en Argentine: Ushuaia

0

L’Itinéraire d’une Française en Argentine continue. Après Córdoba, et les Parcs Talampaya et Ischigualasto, me voilà en Terre de Feu!
Le rêve de tout voyageur dans le monde est une visite d’Ushuaia: le Bout du Monde! Ushuaïa se trouve dans la pointe sud de l’Argentine. Ici, tout est “le plus austral”: la ville la plus australe, le parc le plus austral, le phare le plus austral,etc…

Paysages uniques lors d’une visite d’Ushuaia / source: photo personnelle

La Ville d’Ushuaïa

Ushuaia se situe entre la mer et le Glacier Martial. Les maisons sont de style nordique (en bois) donnant un charme à la ville. Je commence ma visite d’Ushuaia par une balade sur le port, où l’on peut voir les multiples bateaux, mais aussi une vue sur les montagnes et la mer.
Un arrêt-photo au panneau “Fin du Monde” est obligatoire!

Panneau Fin Du Monde sur le port d'Ushuaia / source: photo personnelle

Panneau Fin Du Monde sur le port d’Ushuaia / source: photo personnelle

Une visite au Musée Maritime et de l’Ancien Bagne vaut le détour. Construit par les bagnards en 1920, il s’agit aujourd’hui d’un musée sur le passé de la Terre de Feu entre vie carcérale et aventures marines. On peut visiter des cellules, dont certaines ont logé les plus grands criminels d’Amérique.

Ushuaia était un lieu de bagne, aujourd'hui, vous pouvez visiter le musée

Ushuaia était un lieu de bagne, aujourd’hui, vous pouvez visiter le musée / source

Ensuite, la ville d’Ushuaia, est remplie de boutiques de souvenirs et de restaurants. Parmi les incontournables, il faut aller manger à une parrilla: restaurant de viande (plus souvent du mouton en Patagonie). Et bien sûr, il faut goûter au célèbre Centolla: un crabe royal qui ne se trouve qu’en Terre de Feu.

Le froid m’oblige à prendre un café dans un bar, j’ai choisi celui d’un musée-bar bien particulier. Il s’agit du Viejo Almacén de Ramos Generales, dont le décor et les tables sont des objets du passé. Même les toilettes ont une âme d’antan. Le maître-pâtissier est français, alors autant vous dire qu’on se régale. À tester: les pingouins en meringue!

Le Parc National Terre de Feu

Le Parc Terre de Feu est le MUST DO d’une visite à Ushuaia. La faune et la flore, ainsi que son histoire indigène m’enchante. Nous partons d’Ushuaia vers le parc en passant par le Train du Bout du Monde: une icône de la Terre de Feu. Le train servait de connexion entre la prison et les forêts d’Ushuaia. Aujourd’hui, c’est un moyen de transport unique qui permet de parcourrir les collines et de passer par des paysages uniques.

Le célèbre Train du Bout du Monde, symbole d'Ushuaia, il mène au Parc National

Le célèbre Train du Bout du Monde, symbole d’Ushuaia, il mène au Parc National / source

Le premier arrêt que j’ai fait est la Isla Redonda. Une île argentine à quelques mètres de la frontière chilienne. C’est aussi l’occasion de découvrir la force du vent. Ici, les arbres s’adaptent au climat rude du Bout du Monde, ils poussent à l’horizontale.
À côté, se trouve la poste la plus australe du monde (vous vous en doutez). Carlos, le fidèle postier (le plus austral du monde aussi) vend des cartes postales et des timbres de collection. Le cachet de la carte postale est également unique.

Vue sur la Isla Redonda et sur les montagnes chiliennes depuis la Bahia Ensenada

Vue sur la Isla Redonda et sur les montagnes chiliennes depuis la Bahia Ensenada / source

Le deuxième arrêt est au lac Escondido. Je me retrouve devant ses paysages tant rêvés de la Terre de Feu. Entre montagnes et le lac, où se chamaillent les oies sauvages, j’aperçois un canoë. Une marche est obligatoire pour ressentir toute la beauté de ce lieu. Un peu plus haut, j’accède à un point de vue panoramique, et je prends conscience de toute la beauté d’Ushuaia. L’endroit est calme et sans touristes.
Pas très loin, se trouve un musée sur les Yamanas, population indigène qui se trouvait à Ushuaia. Plusieurs sites historiques sont présents dans le Parc National.

Le magnifique Lago Escondido: une merveille du Parc National Terre de Feu

Le magnifique Lago Escondido: une merveille du Parc National Terre de Feu / source

Ensuite, je décide de faire une marche dans la forêt. La forêt est remplie d’animaux sauvages, comme un pivert, un renard de Magellan,… Pour enfin atteindre le territoire des castors! Le castor provient du Canada, il n’est pas d’Ushuaia. Il a été introduit pour sa fourrure, malheureusement, le castor n’a pas de prédateur ici. Il détruit la forêt et la flore du Parc. Néanmoins, c’est un plaisir pour les yeux de voir un castor nagé avec des branches et construire ses barrages.

Enfin, pour terminer cette visite en beauté, j’arrive à la Baie Lapataia. Photo obligatoire devant le panneau de la fin de la route panaméricaine. Cette route 3 relie l’Alaska à Ushuaia, soit 17 848 kilomètres!
Mais ce qui est plus impressionnant, c’est ce qu’il se trouve derrière le panneau: la Baie Lapataia! Voici encore un autre trésor d’Ushuaia: départ pour une randonnée. Les paysages sont magnifiques, l’association des montagnes, avec le bleu du lac et le vert des forêts forme une véritable carte postale. On y voit des animaux marins comme la Loutre, mais aussi les restes des coquillages des Yamanas. C’est donc un trésor anthropologique, biologique, et simplement un trésor pour nos yeux.

Vue de la Baie Lapataia, où se termine la Route Panaméricaine

Vue de la Baie Lapataia, où se termine la Route Panaméricaine / source

Navigation sur le Canal Beagle

Ushuaia est donc le Bout de la Terre, mais c’est aussi la porte d’entrée à l’Antarctique. Telle une grande exploratrice (tout à fait!), je pars donc à bord d’un bateau qui fait une navigation maritime sur le célèbre Canal Beagle.
En partant du port, j’ai une vue magnifique sur la ville d’Ushuaia, coincée entre le glacier Martial, les montagnes et la mer.

Magnifique vue sur la ville d'Ushuaia depuis la mer

Magnifique vue sur la ville d’Ushuaia depuis la mer / source

Le temps d’une photo, et me voilà déjà aux côtés des lions de mer. Les lions de mer se dorent la pilule sur les îles rocheuses. Parfois, ils se battent entre mâles, ce qui est assez impressionnant! Ce qui est étonnant, c’est que ces animaux sauvages n’ont pas du tout peur, et le bateau s’approche vraiment près des îles. J’assiste à un spectacle unique en rentrant dans l’environnement proche des lions de mer. En plus de la vue, il faut préciser qu’il y a aussi une odeur, mais qui ne réussit pas à  déprécier les lions de mer à mes yeux. Le plus: la femelle avec ses petits.

Les lions de mer se détendent sous le soleil d'Ushuaia

Les lions de mer se détendent sous le soleil d’Ushuaia / source

Plus loin, on découvre aussi des îles rocheuses remplies de cormorans, c’est également impressionnant de par sa quantité. Et tout d’un coup, le symbole du Bout du Monde se trouve devant mes yeux: Le Phare Les Eclaireurs! Retour vers la ville d’Ushuaia sur un fond de coucher de soleil.

Le Phare Les Eclaireurs sur le Canal Beagle à Ushuaia

Le Phare Les Eclaireurs sur le Canal Beagle à Ushuaia / source

Le Glacier Martial et vue sur Ushuaia

Pour fournir en eau toute la ville, Ushuaia utilise les ressources du glacier Martial. Majestueux, le glacier Martial s’élève derrière la ville comme protecteur, son nom vient du nom de l’explorateur français Louis Ferdinand Martial. C’est également l’occasion pour moi d’avoir une vue panoramique sur Ushuaia.

Je commence la montée, sans trop d’efforts: en télésiège. Puis, j’arrive en haut, c’est une vue magnifique qui m’attend. Je ne m’attendais pas à cela! Je vois Ushuaia, avec ses petites maisons aux toits colorés, puis, son port, le Canal Beagle et au fond de ce joli cadre, les montagnes chiliennes enneigées. Je reste ébahie un long moment.

Depuis le Glacier Martial, on voit Ushuaia et sa baie

Depuis le Glacier Martial, on voit Ushuaia et sa baie

Mais, c’est sans oublier, le monstre géant qui se trouve derrière moi, de toute beauté lui aussi: le Glacier Martial. Les flancs glacés brillent au soleil. Le sommet tout près offre une sensation de pouvoir, digne de grands aventuriers (toutefois, je ne suis pas sûre que les aventuriers grimpent les sommets en télésièges).

Le Glacier Martial brillant sous le soleil argentin

Le Glacier Martial brillant sous le soleil argentin / source

Mon séjour à Ushuaia se termine, et j’emporte des souvenirs inoubliables avec moi. Retrouvez la suite de l’Itinéraire d’une Française en Argentine sur le blog, ainsi que toutes les activités qu’Argentina4U vous proposent.

Par: Emilie Pinel