Itinéraire d’une Française en Argentine: Cordoba 2

0

Je poursuis mon Itinéraire, après Talampaya, Vallée de la Lune et Puerto Madryn, je retourne à Cordoba. J’avais déjà visité une partie de la région. Que voulez-vous? Le charme de Cordoba a agi sur moi. Alors, me voici de retour à Cordoba.

Paysage typique de Cordoba

Paysage typique de Cordoba / source

Parc National Quebrada del Condorito

En route vers le Parc National Quebrada del Condorito, crée en 1996. La Quebrada del Condorito protège le célèbre condor, un symbole andin. Je me lève tôt pour aller au Parc, car il faut marcher quelques kilomètres pour voir les condors. Et puis, les condors ont l’habitude de quitter le nid le matin.
Après avoir marché sur le sentier, et après avoir vu un cheval en liberté, j’arrive au premier balcon. De là, je peux observer un condor voler au-dessus. C’est un animal si majestueux et énorme! Je continue à marcher sur les sentiers jusqu’au Rio.
On marche à travers les montagnes, la vue est magnifique. Je rencontre d’autres animaux comme l’aigle, le puma, ou encore le tatou.

Un Condor planant au-dessus de la Quebrada del Condorito

Un Condor planant au-dessus de la Quebrada del Condorito / source

Le Chemin des Estancias Jésuites de Cordoba

Cordoba est connu pour ses nombreuses Estancias Jésuites. Bien que la plus célèbre, la Manzana Jesuitica, se trouve dans la ville de Cordoba, nombreuses Estancias Jésuites sont autour de la ville. Le Chemin des Estancias Jésuites a été classé Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

L’Estancia Jésuite Alta Gracia

Proche de Cordoba, Alta Gracia est une petite ville agréable. Outre le fabuleux Musée du Che Guevara, dans la maison de son enfance, Alta Gracia est connu pour son Estancia Jésuite. Elle se situe en centre-ville, en face du lac. Sa bâtisse blanche et sa taille la rendent majestueuse.

La belle estancia Jésuite d'Alta Gracia en face du lac

La belle estancia Jésuite d’Alta Gracia en face du lac / source

L’Estancia Jésuite Santa Catalina

L’Estancia Santa Catalina est située au plein milieu des montagnes de Cordoba. C’est la plus grande de toutes les Estancias. Sa façade baroque et ses trois patios sont admirables. L’Estancia San Catalina élevait plusieurs milliers de têtes de bétail. Une histoire et une architecture intéressante!

La plus grande Estancia jésuite de Cordoba est celle de Santa Catalina

La plus grande Estancia jésuite de Cordoba est celle de Santa Catalina / source

L’Estancia Jésuite Jesús María

C’est l’Estancia Jésuite qui s’est consacrée à la production de vin. Il reste encore l’église, une résidence et une bodega.

L’Estancia Jésuite La Candelaria

À mon goût, c’est la plus charmante Estancia Jésuite de Cordoba. Coincée dans les montagnes, la petite Estancia a une grande histoire: celle de la production de mules. On estime qu’en un siècle environ 1,5 million de mules naissaient à La Candelaria. C’est ainsi que les mules, de Los Angeles à Buenos Aires, venaient de La Candelaria. Impresionnant, n’est-ce-pas?

L'Estancia Jésuite Candalaria: l'origine de millions de mules

L’Estancia Jésuite Candalaria: l’origine de millions de mules / source

L’Estancia Jésuite Caroya

L’Estancia Caroya se situe à environ 50 kilomètres de Cordoba. C’est pour moi la plus impressionnante. Sa bâtisse est imposante, son patio entouré de cloîtres est remarquable. Son histoire est également intéressante. Après l’Indépendance, l’Estancia est devenue la première fabrique d’armes et de poudre pour l’armée. Elle a aussi servi de poste et de maison d’accueil pour les immigrants.

L'Estancia Jésuite Caroya se trouve à quelques kilomètres au nord de Cordoba

L’Estancia Jésuite Caroya se trouve à quelques kilomètres au nord de Cordoba / source

L’héritage alpin dans les sierras de Cordoba

La Cumbrecita

Au cœur des montagnes de Cordoba, se trouve La Cumbrecita, un petit village alpin (allemand et suisse). Cela me parait irréel de passer de la ville de Cordoba aux montagnes “alpines”! Je me crois vraiment dans les Alpes. Les maisons, les rues, les panneaux, les restaurants sont tous de la culture alpine. Le village a été crée par Helmut Cabjolsky et sa famille. Le village s’est récemment ouvert au tourisme.
Les petites maisons en bois accueillent les touristes pour partager leur culture. Les restaurants offrent des repas typiquement alpins: un délice! Après le repas, je me balade dans le village jusqu’à la chute d’eau en passant devant des points de vue panoramiques des montagnes.
Un dépaysement assuré!

Villa General Belgrano

Villa General belgrano, à 90 kilomètres de Cordoba, est une référence architecturale et culturelle alpine. Les premiers habitants étaient des Allemands, des Suisses et des Autrichiens. En mal du pays, ils ont recherché à recréer leurs modes de vie dans les montagnes de Cordoba.
Plus touristique que le village La cumbrecita, Villa General Belgrano est plus dynamique. Plusieurs festivités si déroulent comme la Fête Nationale du Gâteau Viennois, la Fête National de la Bière (Oktoberfest) ou encore la Fête du Chocolat Alpin. En plus de la bière, ne manquez pas de déguster des glaces artisanales!

Villa General Belgrano est bien animé pendant la fête de la Bière Oktoberfest

Villa General Belgrano est bien animé pendant la fête de la Bière Oktoberfest / source

Encore une fois, Cordoba m’a séduit! Cordoba m’a aussi surpris pour son métissage entre la culture alpine et la culture argentine. Le Chemin des Estancias Jésuites est un incontournable pour les amants d’histoire. Je vous conseille de faire une visite organisée avec Argentina4u, car ces endroits magnifiques ne sont pas toujours facile d’accès.

Pour plus d’information, de tours et d’activités en Argentine, consultez notre site Argentina4u.

Par Emilie Pinel