6 choses à savoir avant de voyager à San Andrés

0

Une eau turquoise, la chaleur, le soleil, la plage, l’eau de coco, ce sont probablement les images qui viennent à l’esprit quand on pense à San Andrés. Cette île paradisiaque des caraïbes Colombiennes, petite par la taille mais grande par sa richesse culturelle et naturelle, est traditionnellement généreuse avec les touristes qui chaque année s’y rendent pour connaître sa mer aux 7 couleurs, profiter de ses plages paradisiaques et explorer les deux autres archipels qui la composent : Providencia et Santa Catalina.

Quoi qu’il en soit, avant de se rendre sur une île des Caraïbes comme San Andrés, il faut aller à la pêche aux informations afin de profiter de son séjour au maximum. C’est pourquoi nous avons recueilli ici les recommandations de nos experts locaux pour rendre votre expérience à San Andrés inoubliable.

Lisez les recommandations de nos experts et profitez de chaque seconde de vos vacances sur l’île de San Andres / Photo: Daytours4u


1. Une taxe d’entrée sur l’île doit être payée

Cette taxe est d’une valeur d’environ 25 $ US à ce jour (08/2018) et est á payer à la compagnie aérienne lors de l’enregistrement. Le reçu doit être présenté à l’entrée sur l’île ainsi que votre passeport ou votre pièce d’identité pour citoyens du Mercosur. Il doit également être présenté au moment de quitter l’île, faute de quoi vous devrez vous acquitter d’une une amende. L’argent provenant de cette taxe est utilisé pour améliorer l’infrastructure touristique de l’île.


2. Tout est plus cher que sur le continent

Le coût de transport des biens de consommation basiques est la principale raison pour laquelle ces produits sont plus chers que sur le continent. Certain aliments ne sont pas produits sur l’île comme la laitue par exemple, et d’autres comme le poisson, qui bien qu’étant un aliment typique de la région, est plus cher que dans d’autres villes côtières de Colombie. Cela vient du fait qu’en 2012, lors du litige sur la souveraineté territoriale avec le Nicaragua, la Colombie a dû rétrocéder 75 mille kilomètres carrés de mer dont d’importantes zones de pêche.


3. Les restaurants ferment à 22h

Comme dans toute la Colombie, le dîner est servi entre 19h et 20h. Si vous vous êtes endormi après une journée à la plage, vous allez probablement peiner à trouver une table. La plupart des restaurants ferment leurs cuisines à 22 heures et votre unique option sera la restauration rapide.


4. Tous les Raizales sont San Andrés mais pas tous les Sanandresanos sont Raizales

Le nom Sanandresano fait référence à celui né à San Andrés quelle que soit son origine ancestrale. Beaucoup de Sanandresanos sont des métis du continent (intérieur de la Colombie), tandis que les Raizales sont un groupe ethnique défini comme le peuple originaire de San Andrés, issu du mélange entre les Britanniques qui se sont installés sur les îles abandonnées par les Espagnols et les Africains qui travaillaient dans les plantations.

Profitez de votre visite sur l’île et découvrez la culture intéressante des raizales / Photo: Daytours4u


5. À San Andrés, l’espagnol, l’anglais et le créole de San Andrés sont parlés

Il est très courant d’entendre comment l’espagnol colombien se fond harmonieusement dans les conversations de rue avec la langue des raizales, le créole ou le criollo. Cette dernière est un mélange d’anglais, d’espagnol et d’africain qui a non seulement sa propre phonétique mais aussi une construction grammaticale différente de l’anglais.


6. Idéal pour les amateurs de shopping

Souvenirs, parfums, liqueurs, électronique et autres produits sont au rendez-vous à San Andrés. L’île est un territoire en franchise de droits, donc les produits importés peuvent être jusqu’à 26% moins chers qu’en Colombie continentale (près de 10% de taxe à l’importation et 16% de TVA). Il faut cependant garder à l’esprit que la plupart des paiements se font uniquement en espèces et que le taux de change du dollar ne favorise pas l’acheteur: Notre recommandation est donc d’avoir des pesos colombiens sur soi.


Le meilleure conseil que nous pouvons vous donner, comme pour toute destination, est d’oser quitter la station, d’échanger avec les habitants, de découvrir la gastronomie locale et surtout de profiter des beautés naturelles de l’île tout en prenant soin de les préserver. Voyager à San Andrés c’est penser à respecter son environnement unique afin que les générations futurs puissent continuer à apprécier les charmes de l’île. Sa richesse naturelle et la gentillesse de ses habitants vous feront sans aucun doute tomber amoureux.

L’île, bien qu’étant petite (seulement 26 kilomètres), possède de nombreux coins magiques qui valent la peine d’être explorés, renseignez-vous ici sur les activités et les tours disponibles sur l’île toute l’année.

Rédigé par: L’équipe de contenu de Daytours4u