Manger à Montevideo : Guide pour déjeuner, dîner, prendre le goûter ou boire un café

0

Voici notre guide des meilleurs lieux pour manger à Montevideo dans les quartiers de Ciudad Vieja, Centro, Pocitos et Carrasco. Profitez au mieux de la gastronomie uruguayenne !

La cuisine uruguayenne a été grandement influencée par les cultures espagnole et italienne. Son ingrédient principal est la viande rouge : ce serait un crime de passer par Montevideo sans goûter au moins une fois une parrillada. En revanche, la cuisine uruguayenne n’offre que peu de variété en terme de sauce piquante, mis à part le chimichurri, une sauce habituellement servie lors d’un asado (barbecue uruguayen). Les visiteurs peuvent également goûter le chivito, un sandwich préparé avec une viande très fine agrémentée de laitue, de tomates, d’oeufs et de mayonnaise. On peut également y ajouter du jambon, du fromage et / ou des lardons (le chivito est toujours servi avec des frites). Ce sandwich est proposé dans la plupart des bars citadins, ce qui est en fait une option intéressante si vous souhaitez manger à Montevideo.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Le traditionnel chivito uruguayen peut être servi en assiette ou en sandwich. Source : Zack Marzouck

Pour ce qui est des desserts, vous ne pouvez pas passer à côté du dulce de leche. Vous pouvez en ajoutez à vos crêpes ou en accompagnement pour tout type de dessert. Vous pouvez également en profiter à l’heure du goûter. Vous voudrez sans doute en ramener quelques pots avec vous en souvenir de la douce saveur de la cuisine uruguayenne !


OÙ MANGER À CIUDAD VIEJA & CENTRO

Manger à Montevideo / Uruguay4u

La Rue Piétonne Sarandi est devenu l’épicentre des gourmets à Montevideo. Vous pouvez profiter d’atmosphères diverses et variées dans des restaurants tels que La Fonda / Source : Uruguay4u

Déjeuner dans le centre historique (Ciudad Vieja) de Montevideo est le meilleur moyen pour profiter de la gastronomie uruguayenne tout en découvrant la partie la plus ancienne de la ville. Vous ne pouvez pas passer à côté du Mercado del Puerto (Piedras 237, Marché du Port en français), une visite gastronomique et culturelle dans un bâtiment réhabilité qui était l’ancien marché aux fruits, aux légumes et à la viande entre la deuxième moitié du XIXème siècle et la première moitié du XXème. Cependant, lors de votre visite vous ne devriez y goûter que le Medio y Medio – un mousseux local sucré à base de vin blanc, également vendu dans les supermarchés uruguayens. Si vous souhaitez manger à Montevideo, vous devriez le faire dans un autre endroit de la capitale uruguayenne. Cette partie de la ville est très touristique et elle ne vous offrira donc pas la meilleure relation qualité-prix.

A quelques rues du Marché vous trouverez la Peotonal Sarandí, une rue qui est devenu ces dernières années l’épicentre de toutes les bonnes offres gastronomique pour celles et ceux qui souhaitent manger à Montevideo.

  • À Jacinto (Sarandí 349, à l’angle avec Alzáibar), vous pourrez profiter de la cuisine d’auteur de la chef Lucía Soria (disciple du célèbre cuisinier Francis Mallman) et goûter de délicieux pains fait maison.
  • À Estrecho (Sarandí 460, à l’angle avec Misiones) vous pourrez vous accouder sur le comptoire et admirez les cuisiniers de vos propres yeux alors qu’ils vous préparent une délicieuse salade d’échine ou une crème brûlée.
  • Si vous aller à Sin Pretensiones (Sarandí 366), vous pourrez goûter la cuisiner uruguayenne contemporaine ; ils proposent, par exemple, des esturgeons venant de Río Negro : un délicieux poisson d’origine locale mais qui est cependant assez rare dans les menus uruguayens. Vous pourrez en même temps jeter un coup d’oeil aux antiquités, oeuvres artisanales et autres items champêtres mis en vente.
  • Une autre possibilité dans cette partie de la ville est La Fonda (Pérez Castellano 1422, à l’angle de 25 de Mayo), un restaurant familial avec des prix abordables. Vous pourrez également y voir les cuisiniers à l’oeuvre : un excellent choix si vous souhaitez manger à Montevideo !
  • Cependant, si vous préférez profiter d’un maximum de saveurs en picorant dans une multitude de plats différents, vous devriez aller au Toledo bar de tapas (Cerrito 499, à l’angle de Treinta y Tres).

Pour un déjeuner plus léger ou un pour prendre un café l’après-midi, Santé café & cocina (Cerrito 521) est une excellente option. Nous vous recommandons également le petit bar Centro Cultural de España (Rincón 629), situé au premier étage. Vous y trouverez une cuisine de type méditerranéen et vous pourrez essayer sa spécialité : la tortilla de papas (une sorte d’omelette aux pommes de terre).

Si vous voulez manger à Montevideo et que vous avez une soudaine envie de pizza, vous serez sûrement surpris de voir que dans la plupart des bars de Centro et de Ciudad Vieja, les parts sont carrées. Pour continuer sur le thème de la surprise, essayez le Bar Tasende (Ciudadela 1300) et commandez une pizza al tacho : celle-ci est servie sans sauce tomate et avec des kilos de mozzarella. Cette variante a transformé cet établissement en un classique de Montevideo.

Pour manger un sandwich, allez à Futuro Refuerzos (Ciudadela 1188), vous pourrez y goûter le fameux chivito uruguayen et d’autre combinations originales.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Une Statue de Carlos Gardel, le célèbre chanteur de tango, vous accueilera au Bar Facal, du petit-déjeuner jusqu’au déjeuner / Source : Uruguay4u

Vous pouvez également essayer les churros et le chocolat fait maison du  Bar Facal (18 de Julio 1240, à l’angle avec Yi). Si vous souhaitez manger à Montevideo, cet endroit est l’un des plus célèbres. Il propose des shows de tango, dispose d’une statue de Carlos Gardel, le célèbre chanteur de tango, et vous pourrez également y voir une fontaine de bougies très romantique. L’endroit idéal pour un voyage en amoureux !


OÙ MANGER À POCITOS & PUNTA CARRETAS

En Uruguay, l’heure du dîner est plus tard que dans de nombreux pays puisqu’on y mange entre 21 heures et minuit. Le secret pour tenir aussi tard sans crier famine est le goûter, très important dans la culture uruguayenne (il est appelé merienda). Deux excellents choix pour profiter d’un bon café ou d’un thé complet son Hoy te quiero (Jaime Zudáñez 2601) et La Dulcería (Jaime Zudáñez 2855). Une recommandation ? Un gâteau avec du dulce de leche, comme la torta alfajor ou la milhojas.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Un des meilleurs endroits pour l’heure de la merienda est sans aucun doute la @DulceriaDeXime

Le soir, il y a de nombreuses options pour manger à Montevideo. Si vous souhaitez goûter des plats faits maison mais adapté aux palais gourmet, allez à Tona (Luis Franzini 955), tenu par le chef Hugo Soca. Cependant, si vous souhaitez profiter des meilleurs viandes locales allez plutôt à Uruguaya Natural parilla gourmet (Héctor Miranda 2432) ou La Perdiz (Guipúzcoa 350). Ce dernier termine premier dans les classements de Tripadvisor depuis des années.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Namasté est l’endroit parfait pour les végétariens ou les couples cherchant une atmosphère tranquille et relaxée / Source : Namasté

L’Uruguay n’est pas un pays qui dispose d’une offre très large pour le public végétarien, en général juste des pâtes et de très simples salades. Il y a cependant deux endroits qui sont la preuve qu’un repas sans viande peut être délicieux : Bechamel (Franzini 907) et Namasté (Bvr. Artigas 1176).

Si l’argent n’est pas un problème ou si vous avez quelque chose de spécial à fêter, FOC (Ramon Fernandez 285, à l’angle avec García Cortinas) offre différents menus alors que Tandory (Masini à l’angle avec Libertad), tenu par le chef Gabriel Coquel vous proposera différentes sauces piquantes, épices, curries et autres inventions qui diffèrent de la cuisine locale traditionnelle. De plus, c’est ici que Mick Jagger a choisi de manger à Montevideo lors de sa dernière visite dans la capitale uruguayenne !


OÙ MANGER À CARRASCO

Résidentiel, aristocratique et généralement peu présent dans les circuits touristiques, Carrasco est une excellente option pour manger à Montevideo. Ces dix dernières années, le quartier a évolué en différents bureaux, magasins et locaux commerciaux, la majorité se situant dans sa rue principal, l’avenue Arocena ou dans les rues voisines tels que Rostand, Otera ou Schroeder.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Sofitel Montevideo Carrasco et Spa. Une expérience de haut niveau pour les gourmets / Source : Sofitel

Vous ne pourrez pas passer à côté de l’Hôtel Casino Carrasco, immeuble historique situé entre Arocena et la Rambla (la rue côtière de Montevideo) qui, après avoir été abandonné pendant très longtemps, a été réinauguré en 2013 par la chaîne hôtelière Sofitel. Il s’agit d’un symbole du quartier. Vous pourrez y rentrer par le lobby et y apprécier ses expositions itinérantes d’oeuvres d’art, profiter du casino si vous pensez être en veine, et si votre budget vous le permet, déjeuner ou dîner dans le restaurant 1921, qui mélange la gastronomie française avec la gastronomie locale.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Un établissement sophistiqué pour une délicieuse et romantique soirée sushis / Source : Café Misterio

L’activité constante du quartier a poussé son offre gastronomique à se développer. Cependant, l’établissement préféré des locaux reste le même depuis plus de vingt ans : le Café Misterio (Costa Rica 1700, à l’angle de Rivera). Ce restaurant appartient à Pablo Clerici et Roberto Behrens et est connu pour ses sushis et sa gastronomie très appréciée par les gourmets. Une option moins formelle et plus économique est Chivipizza (Schroeder 6472, entre Arocena et Costa Rica). Il s’agit de l’un des meilleurs endroits de la ville si vous souhaitez goûter le chivito uruguayen.

Manger à Montevideo / Source

Prenez le goûter à la boulangerie La Linda est une excellente option pour passer une après-midi avec des amis ou de la famille / Source : La Linda

Comme mentionné précédemment, la merienda (le goûter) est l’un des repas favoris des uruguayens. Nous vous recommandons donc le salon de thé Lavender (Divina Comedia 2014), il s’agit d’un lieu idéal pour vous essayer à la merienda en buvant un thé ou de l’eau aromatisée accompagné d’une généreuse portion de cheesecake ou de gâteau à la carotte. La boulangerie La Linda (Potosí 1666) et la cafétéria Credo Café (Rambla República de México 5493) sont également une excellente option si vous avez un petit creux entre 17 et 19h. Ce dernier vous propose un brunch et propose une activité intéressante : le Credo Store. Il s’agit d’une boutique qui offre des vêtements de la marque Credo, tels que des tee-shirts, des chemises, des chapeaux et des gants en cuir fabriqués en Uruguay. Le magasin propose également des accessoires générales pour les motards et les amoureux de sport en plein air.

Manger à Montevideo / Uruguay4u

Le Credo Café est un excellent choix si vous souhaitez manger à Montevideo l’après-midi / Source : Credo Café


RECOMMANDATIONS

  • En Uruguay, il y a 4 repas par jour : le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter (ou merienda) et le dîner. Cependant, le petit-déjeuner est généralement le plus léger (du maté, du thé ou du café avec des tartines) et s’effectue généralement à la maison. Par conséquent, vous ne trouverez que peu de lieux offrant une option intéressante pour manger à Montevideo à l’heure du petit-déjeuner.
  • Le déjeuner a généralement lieu entre 12h30 et 15h. Dans l’intérieur du pays, les bureaux et les commerces réalisent une pause de deux heures pour faire la sieste. Ce repas y est aussi important que le dîner, mais à Montevideo et dans les autres grandes villes du pays, le déjeuner a tendance à devenir de plus en plus léger.
  • Centro et Ciudad Vieja sont principalement actifs du lundi au vendredi durant la journée ; en effet, la plupart des bureaux sont situés dans cette partie de la ville. Pour cette raison, de nombreux bars et restaurants de cette zone n’ouvre que le temps de midi. En revanche, dans la zone de Pocitos et Punta Carretas, vous trouverez de nombreux restaurants qui n’ouvrent que les soirs, puisque c’est à ce moment de la journée qu’affluent les clients.

OÙ MANGER À MONTEVIDEO : CARNET D’ADRESSES

Mercado del Puerto. Piedras 237. Les locaux à l’intérieur de l’immeuble n’ouvrent que le temps de midi. Ceux à l’extérieur sont également ouverts le soir.

Jacinto. Sarandí 34 à l’angle d’Alzáibar. Tél. : (+598) 2915 2731. Lundi de 9h à 18h, mardi à samedi de 9h à minuit. Fermé le dimanche.

Estrecho. Sarandí 460, Tél. (+598) 2915 6107), lundi à vendredi de 12 à 16h. Fermé le week-end.

Sin Pretensiones. Sarandí 366, Tél. (+598) 2916 9972, lundi à vendredi de 9h30 à 18h30. Fermé le week-end.

La Fonda. Pérez Castellano 1422, à l’angle de 25 de Mayo, Tél. (+598) 2917 1559, jeudi à dimanche, de 12h à 23h.

Toledo bar de tapas. Cerrito 499 à l’angle de Treinta y Tres, Tél. (+598) 2915 3006, lundi à vendredi de 12h à 16h30. Fermé le week-end.

Santé café & cocina. Cerrito 521, Tél. (+598) 2914 5632, lundi à vendredi de 10h à 19h, samedi de 11h à 15h. Fermé le dimanche.

Cafétéria du Centro Cultural de España. Rincón 629, Tél. (+598) 2915 2250 int. 110, du lundi au vendredi de 9h à 19h, samedi de 9h à 17h. Fermé le dimanche.

Bar Tasende. Ciudadela 1300, Tél. (+598) 2900 2970, lundi à viernes de 9h30 jusqu’à après minuit. Fermé le dimanche.

Futuro Refuerzos. Ciudadela 1188, Tél. (+598) 2902 5991, de mardi à samedi de midi jusqu’à minuit. Changement d’adresse prévu. Nouvelle adresse non communiquée pour le moment.

Bar Facal. 18 de Julio 1249 à l’angle de Yi, Tél. (+598) 2908 7741, lundi à jeudi de 8h à 1h du matin, vendredi et samedi de 8h à 3h du matin, dimanche de 8h à minuit.

Hoy te quiero. Jaime Zudáñez 2601, Tél. (+598) 2712 3356, mardi à samedi de 9h à minuit, dimanche et lundi de midi à 20h.

La Dulcería. Jaime Zudáñez 2855, Tél. (+598) 2710 8010, lundi à vendredi de 8h à 20h, samedi de 10h à 20h. Fermé le dimanche.

Tona. Luis Franzini 955, Tél. (+598) 2712 7628, mardi à samedi de 20h30 à 23h30. Fermé le dimanche et le lundi.

Uruguay Natural parrilla gourmet. Héctor Miranda 2432, Tél. (+598) 2710 3608, mardi à samedi de 12h à 15h30 et de 20h à minuit. Seulement ouvert le temps de midi le dimanche et fermé le lundi.

La Perdiz. Guipúzcoa 350, Tél. (+598) 2711 8963, lundi à dimanche de 12h à 16h et de 19h30 à 00h30.

Bechamel. Franzini 907, Tél. (+598) 2716 3030, lundi à vendredi de 20h à 23h, samedi de 12h30 à 15h30 et de 20h à 23h30. Seulement le temps de midi le dimanche.

Namasté. Bvr. Artigas 1176, Tél. (+598) 2709 5554, lundi et mardi de 12h à 15h30, mercredi à samedi de 12h à 15h30 et de 20h30 à 00h30. Fermé le dimanche.

FOC. Ramon Fernandez 285 à l’angle de García Cortinas, Tél. (+598) 91 654 227, mardi de 20h à minuit, mercredi à samedi de 12h à 16h et de 20h à minuit. Fermé le dimanche et le lundi.

Tandory. Masini à l’angle de Libertad, Tél. (+598) 2709 6616, lundi à vendredi de 12h30 à 15h et de 20h à 23h. Seulement ouvert le soir le samedi, fermé le dimanche.

Café Misterio. Costa Rica 1700 à l’angle de Rivera, Tél. (+598) 2601 8765, lundi à samedi de 12h à 17h et de 20h à 1h30. Fermé le dimanche.

Chivipizza. À Carrasco à Schroeder 6472, Tél. (+598) 2600 6161, seulement ouvert le soir le lundi de 20h à minuit, le mardi et le mercredi de 12h à 15h40 et de 20h à minuit, jeudi vendredi et samedi de 12h à 15h40 et de 20h à 1h, dimanche de 12h à 15h40 et de 20h à minuit.

Réservez vos tours et activités en Uruguay avec Uruguay4u.

Par Carina Fossati, Uruguayenne, journaliste et auteur de Hills to Heels / Traduit au français par Grégory Noël