Célébration de la Culture du Nord-Est brésilien

0

Il est 1 heure du matin samedi à Rio de Janeiro, et la foule excitée est en sueur. Cependant, il n’y a pas de danse lancinante ou de DJ pour la mettre en mouvement. Plus de 400 couples se balancent et tourbillonnent au rythme de la traditionnelle musique folklorique brésilienne. La Feira de São Cristóvão (officiellement appelé Centro Luiz Gonzago de Tradições Nordestinas) est une célébration de la nourriture, de la danse, de la musique et de la culture du Nord-Est brésilien.

Mais il s’agit bien plus que de manger et de faire la fête. Il est possible d’y acheter des instruments de musique traditionnels à la maison artisanale, ou bien des blocs d’art typiques du Nord-Est. La foire est populaire auprès des habitants. Elle se situe au centre-nord de Rio et est classée parmi les meilleures choses à faire dans la ville par les guides de Rio de Janeiro.

Feira de São CristóvãoLa Feira de São Cristóvão met en avant la culture du Nord-Est brésilien / Brazogo

HISTOIRE

La Feira de São Cristóvão est une tradition ancrée dans la tradition de la classe des travailleurs. Elle conserve à ce jour une atmosphère très terre-à-terre. Les origines de cette foire remontent à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, lorsque les travailleurs pauvres du Nord du Brésil sont arrivés à Rio. Une forte communauté venant de cette partie du pays s’est alors installée dans la banlieue de São Cristóvão, au nord du centre-ville.

Ceux-ci ont notamment établi des routes commerciales avec les États du Nord et créé un marché pour vendre des produits originaires de leur région. Le week-end, leurs fêtes et célébrations ont attiré l’attention des habitants de Rio et des autres Brésiliens, ce qui leur a permis de gagner en popularité au fil des années. Cet événement a été réorganisé sous des motifs plus formels en 2003. Il abrite aujourd’hui plus de 700 bars et stands.

CULTURE

La culture du Nord-Est brésilien est particulière. La chaleur de ses États la rend difficile. Ses habitants sont réputés pour être coriaces et travaillent dur.

Le Pionnier est la figure emblématique représentative de l’identité du Nord-Est. Une sorte de cow-boy vivant dans la terre, montant à cheval, faisant face à l’adversité et rejetant toute forme d’autorité. L’habit traditionnel du “Nordestino” brésilien est une veste en cuir et un chapeau, accompagnés d’une carabine. Beaucoup de vêtements et d’accessoires de ce type sont en vente à la foire, y compris des articles plus particuliers comme des dagues et des fouets.

Feira de São CristóvãoVous pouvez tout apprendre sur l’histoire et la culture du Nord-Est brésilien avec un cordel de poche / Brazogo

NOURRITURE

S’il y a bien une règle que vous devez respecter, il s’agit de celle-ci: ne partez pas de la La Feira de São Cristóvão sans avoir manger ! Les personnes à la recherche d’un repas de cuisine authentique Nordestino ne seront pas déçus, les végétariens non plus d’ailleurs. Il y a plus de 35 restaurants et des centaines d’autres stands proposant des collations et des aliments à emporter chez vous. Plus qu’il n’en faut pour vous satisfaire.

Goûtez au traditionnel barbecue brésilien à Flor do Noreste. Observez le cuisinier griller soigneusement la viande sous vos yeux, et choisissez les plus belles côtes de boeuf séchées au soleil. Sinon, vous pouvez partager un snack-bar comme Escondidinho, une spécialité du nord-est faite à partir de manioc, de crevettes et de sauce fromage.

Barraca da Chiquita, présenté dans de nombreux guides, est célèbre pour son Feijoada Nordestina. Un ragoût traditionnel composé de haricots de serpents blancs, de viande de boeuf séchée et de linguiça. Issu de la culture du Nord-Est brésilien, ce plat est aussi servi avec des côtes de gombo, des concombres, des dalles de haloumis grillés, et enfin, du farofa (préparé à partir de farine, de manioc et d’herbe).

Si vous avez encore de la place pour le dessert, essayez quelque chose de sucré, comme un tapioca. Il s’agit d’une crêpe brésilienne, fabriquée à partir de… manioc. Le tapioca est d’ailleurs l’aliment de base d’un régime alimentaire typique de la culture du nord-est brésilien. Planeta Tapioca propose une gamme alléchante de choix, y compris de l’arachide, du lait condensé, de la noix de coco, du beurre doux et de la confiture de goyave ainsi que du fromage.

Feira de São CristóvãoLes personnes à la recherche d’un repas Nordestino ne seront pas déçues / Brazogo

SHOPPING

Jetez un coup d’oeil aux authentiques vêtements Nordestino comme un Cangaceiro: une sorte de chapeau de cow-boy traditionnellement porté par les éleveurs et les bandits. Sinon, jetez vous sur quelques copies de différents cordels des étals de la place centrale. Un cordel est un livret de poésie en format de poche avec une couverture imprimée sur bois. Composé de vers de rimes en couplets, c’est un objet typiquement brésilien et une très bonne idée de cadeau.

Si vous souhaitez emporter avec vous les saveurs du nord-est dans une bouteille, remplissez-en quelques unes de cachaça. Cette boisson brésilienne est la plus célèbre du pays, un type de rhum brésilien concocté à partir de canne à sucre. Voici une astuce pour bien choisir votre bouteille: les cachaças les plus âgés sont généralement les meilleurs. Le cachaça jeune a un goût de rhum très fort et une couleur de thé très marquée, tandis que le plus vieux devient de plus en plus clair au fil du temps. Pour une sélection plus large, consultez la sélection de Cachaça da Feira, la vente des meilleures marques de cachaças du nord-est brésilien.

FORRO

L’une des principales attractions de la Feira de São Cristóvão est la musique live le week-end. Les Brésiliens viennent de partout pour danser le Forro (à prononcer fo-ho), une sorte de valse dansée en une-deux accompagnée d’accordéons. Le Forro est composé de deux étapes principales, avec divers musiciens assis dans des endroits plus petits et discrets de la foire.

Une des meilleures choses à faire à Rio de Janeiro est d’explorer sa culture riche et dynamique à travers la gamme de musique électronique. Le Forro est une danse facile à apprendre, et les Brésiliens ne sont pas des personnes timides. Si vous êtes à la recherche d’un professeur, vous aurez de grandes chances d’en trouver un près de la scène.

Feira de São CristóvãoLes Brésiliens viennent de tous les coins de la ville pour danser le Forro / Brazogo

COMMENT S’Y RENDRE

Prenez un taxi (Uber de préférence). Il est également possible d’y aller via les transports publics, mais cela n’est pas très recommandé et pourrait se révéler encore plus difficile si vous ne parlez pas Portugais. Surtout, n’aller pas à la foire en marchant: ce serait la pire des choses à faire.

QUAND Y ALLER

Le meilleur moment pour aller à la foire est le week-end. Les activités sont davantage animées qu’en semaine, et vous pourrez profiter de la musique gratuitement. La Feira de São Cristóvão débute le vendredi matin à 10h et se termine le dimanche à 20h. Le prix de l’entrée est de 5 reales brésiliens pour tout type de personne (enfant, adulte etc…).

Par: Christopher Suttenfield, PDG de Brazogo, grand connaisseur de Rio de Janeiro proposant des guides de voyage sur demande. Son amour pour la nourriture du Nord-Est brésilien est presque aussi grand que son incapacité à danser le Forró / Traduction: Just Douvreleur