Et voici la deuxième étape de la série Itinéraire d'une française en Argentine. Après les montagnes de Córdoba, me voilà dans le désert!
Le Parc Naturel Talampaya et le Parc Naturel Ischigualasto (ou Valle de la Luna), se situent dans les Provinces de San Juan et La Rioja. Ces parcs contigus s'étendent sur plus de 275 000 hectares. Ils sont reconnus dans le monde entier pour leurs formations géologiques, leurs trésors paléontologiques (on trouve les plus vieux fossiles de dinosaures et d'ancêtres de mammifères). Mais ce sont aussi des paysages à coupé le souffle!

Le Parc Naturel Talampaya

Arrivée en pleine nuit au Parc Naturel de Talampaya, c'est au réveil qu'une surprise m'attend. Je me trouve en plein millieu d'un désert! Une véritable scène d'un film de John Wayne!
Car oui, Talampaya est un lieu aux paysages exceptionnels!

FIO 3 Les différentes strates du canyon nous racontent l'évolution de la planète / source: photo personnelle

Puis, après cette bonne surprise, une deuxième m'attend: celle de me retrouver nez à nez avec un dinosaure! Non, non, je ne vous mens pas! Il y a bien des dinosaures à Talampaya, enfin seulement leurs fossiles. Car, le Parc Naturel Talampaya, classé Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO, est un site de grand intérêt paléontologique.
On y a découvert des fossiles de dinosaures de plus de 250 millions d'années, mais aussi des fossiles de tortues de plus de 210 millions d'années. Le parc possède des exemplaires de fossiles uniques au monde! On peut voir des reconstitutions à l'entrée du parc, ce qui fait la joie des enfants (et des grands enfants).

Le Parc de Talampaya: un trésor pour les scientifiques, une joie pour les enfants / source: photo personnelle

Ensuite, la visite continue! Je décide de faire une partie de la visite en voiture et une autre partie à pied.

Depuis la voiture, je ne lâche pas mon appareil photo, car les paysages sont tous plus jolis les uns que les autres. Puis, la visite à pied commence au pied du canyon. Le travail du vent et de l'érosion offre des sculptures naturelles de grandes tailles.
On continue à s'avancer à l'intérieur du canyon en compagnie des anacos qui nous suivent de près. Et nous arrivons devant un mur de plus de 150 mètres de haut où l'on voit les différentes strates. Le Parc de Talampaya est rempli d'histoire, il raconte l'histoire de la planète depuis 45 millions d'années!

talampaya La Cathédrale de Talampaya: impressionnante sculpture naturelle / source: photo personnelle

En poursuivant, je découvre la célèbre Cheminée, une fente verticale cylindrique dans la paroi. Elle a été crée par l'eau de la pluie. On trouve aussi différentes sculptures naturelles telles que les Rois Mages, La Cathédrale, le Pion d'échec ou encore le Moine. Le site de Talampaya est aussi un musée anthropologique à ciel ouvert. En effet, on trouve une centaine de pétroglyphes qui datent des années 120 à 1180. Ils représentent des animaux comme les guanacos ou les pumas, et aussi des personnes.

talampaya 2 Pétroglyphe de la culture Ciénaga ou Diaguita / source: photo personnelle

Après une photo d'un renard gris et d'un nandou, je suis le guide à l'intérieur d'un labyrinthe intra-canyon. Il faut escalader et marcher, mais cela vaut le coup! Je me trouve sur un chemin étroit et biscornu entre les hautes parois du canyon. Les couleurs sont uniques, et chaque fois que l'on se déplace, une autre forme apparaît. On s'amuse à crier et à entendre l'écho de nos voix.

644280_10151362704467688_1527820732_n Randonnée entre les parois étroites du canyon / source: photo personnelle

Talampaya est un parc unique en Argentine et en Amérique Latine. C'est un site d'une grande richesse culturelle et scientifique. Mais c'est également des paysages incroyables avec une faune sauvage.

Le Parc Naturel Ischigualasto

Le Parc Ischigualasto, ou Vallée de la Lune, se trouve dans la Province de San Juan, cependant, ce parc naturel est à quelques kilomètres de Talampaya. Il est, tout comme le parc naturel de Talampaya, déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco pour sa valeur paysagère et paléontologique (les plus vieux dinosaures au monde ont été trouvés à Ischigualasto). Il fait également partie des 10 lieux les plus visités d'Argentine.

Les paysages lunairestypiques du Parc Naturel Ischigualasto Les paysages lunairestypiques du Parc Naturel Ischigualasto / source

 

J'arrive tôt le matin juste à temps pour que le soleil pointe son nez. Les paysages lunatiques, ses couleurs grises et rouges et ses sculptures naturelles nous font belle et bien voyager sur la lune. La visite de ce parc naturel se déroule en caravane (une voiture guide, suivit de véhicules touristiques) avec plusieurs arrêts.

Le premier arrêt est celui du "Ver". Une formation où l'on peut voir le fossile d'une fougère. Le guide nous explique aussi l'histoire du parc, le phénomène de l'érosion, mais aussi comment les scientifiques travaillent. Le parc naturel d'Ischigualasto est un trésor paléontologique. C'est le seul site au monde où l'on peut voir toute l'évolution de la période triasique (245 à 208 millions d'années).

El Gusano, première étape du parc naturel El Gusano, première étape du parc naturel / source

Ensuite, nous nous arrêtons sur un chemin surélevé afin d'admirer le panorama appelé "Vallée peinte". Car, oui, nous sommes devant une peinture inimaginable qui pourrait ressembler à l'idée que l'on se fait de la lune. Une vallée stérile dont les collines ont été formées par l'érosion, et entre lesquelles les scientifiques ont retrouvé des fossiles comme celui du dinosaure.

La Vallée Peinte, terre des dinosaures, au Parc Naturel ischigualasto / source: photo personnelle

Passant devant le sphinx (la formation ressemble vraiment à un sphinx), nous poursuivons notre chemin pour arriver devant quelque chose de bien surprenant appelé Terrain de Boules. L'érosion a en fait façonné des pierres cylindriques qui se situent sur une sorte de plaine.

Le terrain de boules: étonnant travail de l'érosion / source: photo personnelle

Enfin, voici la star du Parc Naturel Ischigualasto: le Sous-Marin! Sa silhouette, taillée par le temps, se dresse sur une petite colline devant un décor spectaculaire. Tous les touristes prennent des photos devant le Sous-Marin (en faisant le sous-marin ou en nageant).

La deuxième icône du parc naturel Ischigualasto est le Champignon. C’est une formation qui se trouve seul sur une surface plane. Le Champignon, de couleur grise, se trouve devant les montagnes rouges. On y voit tout le travail de l’érosion et les différentes strates.

Le célèbre Champignon dans la Vallée de la Lune Le célèbre Champignon dans la Vallée de la Lune / source

Enfin, nous reprenons le chemin du retour en passant devant la montagne rouge digne d’un décor filmique en contraste avec le ciel bleu et le sol gris.

La Lagune Brava

En Bonus, je suis allée à la Laguna Brava (Lagune Sauvage), un endroit sauvage dans la Cordillère des Andes. Un autre climat, un autre décor et de nouveaux animaux nous attendent!

La Lagune Brava, réserve naturel aux milles couleurs / source: photo personnelle

Nous passons par une petite bourgade (avec une seule rue) où les quelques habitants nous attendent pour acheter des pâtisseries ou du pain fait maison. Puis, la rue débouche sur un chemin de terre, à partir de là, l'aventure commence!
En quelques heures, nous allons monter à plus de 4230 mètres en rencontrant à chaque étape un paysage et des aninaux différents. Loin de la ville, en pleine nature, des guanacos, des vigognes, et des alpagas, mais aussi des flamants roses vivent au milieu d'un décor arc-en-ciel. En effet, les différents minéraux colorent les collines.

talampaya 8 Les lamas, les vignognes et les alpagas vivent dans ces décors magnifiques / source: photo personnelle

Enfin, nous arrivons à la plus haute altitude, nous y voyons un lac salé, et les volcans qui font partie des plus hauts au monde (6430 mètres). Et à côté se trouve un petit refuge des années 1870.

La Lagune Brava, c'est partir à l'aventure en pleine nature, et se trouver dans l'habitat sauvage des animaux de la Cordillère des Andes, dans des paysages de toutes les couleurs!

talampaya 9 Au plus haut, se trouve la lagune aux pieds de plusieurs volcans / source: photo personnelle

La fin de ce périple arrive, et déjà les guanacos et les sensations d'aventure me manquent. Mais, une nouvelle étape d'itinéraire d'une française en Argentine arrive.
L'Argentine possède de très nombreux Parcs Nationaux plus beaux les uns que les autres, Argentina4U vous propose de vous les faire visiter.

Pour plus d'information, de tours et d’activités en Argentine, consultez notre site Argentina4u.

Par Emilie Pinel